top of page

Entretien d'embauche: Se présenter

Dernière mise à jour : 5 janv. 2023


Good day (g'day) victorieux ! Dobrý den témoignage de bonté ! Que DIEU récompense tes dîmes, tes offrandes et tes aumônes ! Règle tes affaires d'après la justice (Psaumes 112:5) et ne mange pas le pain de celui dont le regard est malveillant (Proverbes 23:6). Quand les scandales seront exposés, tu te réjouiras d'avoir choisi l'intégrité. Fais ton possible et DIEU s'occupera du reste.


Une carrière professionnelle se construit. Connais ton point de départ, identifie ton point d'arrivée, estime la distance entre les deux et laisse le SAINT-ESPRIT te montrer comment traverser l'intervalle. Précédemment dans la rubrique carrière, j'ai partagé mes conseils pour préparer un entretien d'embauche, transformer ta période de chômage, parler de tes défauts et rédiger son CV. Aujourd'hui je te propose mes conseils pour répondre à l'incontournable des questions en entretien d'embauche : " Présentez-vous // Parlez-moi de vous " .


A. Confie-toi au SEIGNEUR

B. Ce que tu dis et comment tu le dis

C. Stop aux complexes : accent, bégaiement, handicap, syndrome de l'imposteur

D. Se présenter : 5 éléments à mentionner en 3 minutes

E. Se présenter : 3 pièges à éviter


Et l'ETERNEL dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'ETERNEL ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'ETERNEL regarde au coeur. (1 Samuel 16:7, LSG)




A. Confie-toi au SEIGNEUR


"Remets ta destinée à l'ÉTERNEL ; confie-toi à lui : il fera [le nécessaire]." (Psaumes 37:5, Bible traduction Juive française)

Si tu n'invites pas DIEU au commencement, ne t'attends pas à lui à la fin. DIEU est Amour, mais Il réside dans la Vérité. Se recommander à DIEU ne se limite pas à prier pour que l'entretien se passe bien. C'est aussi s'engager à choisir les méthodes de DIEU. Par exemple, ne pas tricher, ne pas mentir. Tu ne vas pas en entretien d'embauche pour prouver aux recruteurs ce dont tu es capable (il y a des tests et la période d'essaie pour ça). Tu y vas pour présenter ton profil et ton potentiel ; tu y vas pour parler de tes connaissances, compétences, expériences, idées, qualités et aspirations professionnelles. Tu y vas pour parler de ce que tu sais, as fait, fais, peux faire, veux faire et pourquoi.


Pries, prépare ton entretien, sois honnête dans tes propos et efforce-toi de t'exprimer clairement. La suite, c'est à DIEU de s'en occuper. C'est lui le maître des temps et des circonstances. Refuse de stresser pour des choses hors de ton contrôle. Si ta candidature est retenue, tant mieux. Sinon, tant mieux aussi, assurément DIEU a une meilleure opportunité pour toi. Si ta candidature est retenue, mais que DIEU te demande de refuser l'offre, tant mieux aussi, certainement, il récompensera ton obéissance. " Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment DIEU, de ceux qui sont appelés conformément à son plan." (Romains 8:28, LSG)



B. Ce que tu dis et comment tu le dis


" Et l'ÉTERNEL dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'ÉTERNEL ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'ÉTERNEL regarde au cœur. " (1 Samuel 16:7, LSG)


Pour un recruteur, la manière dont tu parles est un indicateur de qui tu es. Durant l'entretien, il écoutera ce que tu diras et observeras comment tu le diras. Par exemple : assertivité, concision, assurance, respect des temps de paroles, qualité des réponses ou de l'argumentation, clarté des explications, maitrise de la langue, motivations, tenue vestimentaire, posture, etc. Il évaluera si l'entretien a confirmé ou pas, l'impression donnée par ton CV. Ensuite, selon ses critères, il évaluera si ton profil pourrait effectivement correspondre aux exigences du poste. Au-delà de tes compétences, il évaluera si tu pourrais facilement t'adapter à la culture et au style de communication de l'entreprise. Tandis que le recruteur se demande si tu es le bon ou la bonne candidate, demande au SAINT-ESPRIT de te dire, si ce poste est la bonne opportunité pour toi. Que penses-tu de la description du poste ?


C. Stop aux complexes : accent, bégaiement, handicap, syndrome de l'imposteur


""Ne sois pas effrayé, car je suis avec toi ; ne sois pas angoissé, car moi je suis ton DIEU. Je t’affermis, je viens à ton secours, pour sûr, je te soutiens de mon bras droit, qui fait justice." (Ésaïe 41:10, LSG)


Nous sommes tous créés à l'image et la ressemblance de DIEU. Chaque être humain, quelle que soit sa couleur, son poids, sa taille, sa morphologie, avec ou sans handicap, est un reflet de DIEU par ses qualités (caractère), ses capacités (aptitudes, créativité, dons, talents, ingéniosité, leadership, fonctions, potentiel) et la qualité de ses relations avec les autres. DIEU ne ment jamais. S'il dit que nous sommes tous créés à son image et à sa ressemblance, c'est que nous le sommes. Aucune discrimination, opinion, aucun handicap ou point faible ne peut réduire ta valeur aux yeux de DIEU. Alors, ne les laisse pas te définir. Ne laisse pas ton handicap et tes complexes t'empêcher de donner le meilleur de toi, et d'être la meilleure version de toi. Je ne te demande pas de faire semblant. La foi ne nie pas la réalité. La foi dit ce que DIEU dit et fait ce que DIEU demande de faire en dépit des circonstances et des apparences. Je te demande de méditer la parole, de croire et d'agir en conséquence. Si tu crois que DIEU peut faire, si tu crois que DIEU veut faire, alors tu te prépares en conséquence. Que crois-tu ?

  • Accent

Tout le monde a un accent. Au quotidien, j'échange avec des gens de diverses origines, situés sur quatre continents. Je commence une conversation en français, je termine en anglais et vice versa. Pour la moitié de mes interlocuteurs, ces deux langues ne sont pas leurs langues maternelles. En dépit de nos différents accents, nous nous comprenons très bien. ⇒ Parce que notre attention est sur les mots et non sur les accents des uns et autres. Si tu as un fort accent, parle lentement et construis bien tes phrases. Je parle les deux langues nationales du Cameroun (français & anglais), plus la langue locale de mon ethnie (bassa). Je comprend le pidgin et une autre langue locale de mon pays même si je ne les parle pas. si tu t'adresses à moi dans l'une de ces langues je répondrai en anglais ou en français. Je lis l'italien, l'espagnol, le portugais. La moitié des traductions de mes articles dans ces langues sont faites par moi. J'ai également des notions dans d'autres langues. Pourtant à l'oral, à l'oral je ne m'exprime pas dans ces langues. 🙂 D'un point de vue sociolinguistique, tout le monde a un accent. Je reconnais que l'accent peut être un réel problème pour certains. Soit parce que les autres ne comprennennt pas quand ils parlent, soit parce qu'il existe un préjugé selon lequel les gens ayant leur accent ne sont pas instruits. Tu n'es pas responsable de l'opinion des gens. Si à cause de ton accent, certains ont du mal à te comprendre ce n'est pas leur faute, ni la tienne. Alors, fais ton possible et laisse DIEU s'accuper du reste.

** 3 astuces pour réduire son accent : écouter, regarder des vidéos sou-titrées et converser avec des natifs.

  • Bégaiement et Handicap

Te confier en DIEU te permettra rapidement d'évacuer le stress. Privilégies des phrases courtes et n'hésites pas à prendre des pauses (ou une gorgée d'eau) avant de parler. N'essaie pas d'imaginer ce que pensent tes interlocuteurs, concentre-toi sur toi. Les recruteurs écouteront ce que tu diras en bégayant et observeront comment tu gères le stress. Ne laisse pas ton handicap diriger tes entretiens d'embauches. Certes, c'est plus facile pour les autres. Mais, ce n'est pas impossible pour toi. Les employeurs recherchent des personnes compétentes et non des bons parleurs. 🙂 Prépare-toi, entraîne-toi, prie et fais confiance à DIEU pour la suite.

** L'astuce : Chez toi, prie régulièrement en langues. En priant en langues tu recevras les bénéfices spirituels de la prière en langues et tu évacueras le stress (un facteur déclenchant du bégaiement).


  • Syndrome de l'imposteur (complexe d'imposture ou syndrome de l'autodictate)

Statistiquement, 7 personnes sur 10 ont au moins une fois souffert du complexe d'imposture, surdoués et profils à haut potentiel inclus. Les extraverties autant que les introverties sont concernés. Mais sans surprise, les introverties (j'en suis une) et les surdoués intuitifs, mettent plus de temps à s'en débarrasser que les autres. J'ai souffert de ce complexe.

Mes conseils : développe ta communion avec le SAINT-ESPRIT + connais l'histoire des héros de la Bible + li des biographies + écoute des témoignages + sépare-toi des relations toxiques + éloigne-toi des personnes sans ambitions. La communion avec le SAINT-ESPRIT te rappelle que tu es ce que DIEU dit. Ce n'est pas prétentieux de reconnaitre les dons et qualités déposés par DIEU en toi. L'histoire des héros de la Bible te rappele que c'est avec DIEU que nous ferrons des exploits. Les biographies et les témoignages te rappelent que DIEU est le même hier, aujour'hui et éternellement. Les relations toxiques nourrissent le manque de confiance en soi tandis que les personnes sans ambitions confortent les zones de confort. Les premiers disent "tu n'es pas capable". Les seconds disent "pas besoin de se challenger". Les recruteurs oublieront peut-être tes paroles, mais ils se souviendront de l'impression que tu leur as faite en les disant. Manquer de confiance en toi ne fais de toi une personne incompétente. Parle avec assurance de ce que tu as appris, de ce que tu as fait et de ce que tu veux faire.

** L'astuce : "Confie-toi en l'ETERNEL de tout ton coeur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse." (Proverbes 3:6, LSG) DIEU équipe et accompagne ses enfants. Il te connait mieux que toi-même.



D. Se présenter : 5 éléments à mentionner en 3 minutes


"Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté." (Proverbes 1:5, LSG)


Je dis à ceux que je coach " le fond avant la forme. Le quoi avant le comment ". La forme doit servir le fond et non l'inverse. Ma recommandation : liste les 5 éléments à mentionner durant ta présentation, puis élabore ton pitch, ensuite corrige ton pitch. Il te suffiras te faire l'exercice une ou deux fois, et tu auras compris le mécanisme. Tu pourras improviser et adapter ta présentation pour tout type d'entretien. Tu n'auras pas besoin de mémoriser et répéter mécaniquement comme un robot ton pitch. En cas de bégaiement tu pouras aisément rebondir.


Tu dois être capable de te présenter en 3 min. Ta présentation doit inclure les cinq éléments suivants : Identié => Position => Parcours/expériences => Motivation /projet professionnel => qualités/valeurs.

  • Identité

Prénom + Nom ou vice versa. + Nationalité si tu es étranger(è) (facultatif, mais perso je suis fière de ma couleur et de mon pays, je te précise toujours que je suis camerounaise). + Si tu peux t'exprimer dans plusieurs langues en milieu professionnel (langue des signes ou langues orales).

  • Position :

Si tu es étudiant(e) : ton domaine d'étude, ta spécialisation, le nom et la ville dans laquelle se trouve ton établissement.

Si tu as déjà un emploi : le titre de ta fontion, le nom de l'employeur, le secteur d'activité, depuis combien de temps et le type de contrat (alternace, CDD, CDI, stage, etc)

Si tu es sans emploi : le titre du poste que tu recherches ou le titre correspondant à tes diplômes.

  • Parcours /expériences :

Un résumé de ton parcours (académique et professionnelle). Choisis les plus significatives et les plus valorisantes en rapport avec le poste. 🙂 Ne récites pas ton cv de façon chronologique et monotone. Tes interlocuteurs ont lu ton CV avant de te t'inviter à un entretien d'embauche et très certainement, ils auront ton CV devant eux durant l'entretien.

  • Motivation /Projet professionnel :

Si tu es étudiant (e) ou en reconversion professionnele : La raison pour laquelle tu as choisis ta spécialisation (ou ta reconversion) et ton projet à moyen terme. Autrement dit quel métier et quel type de poste tu souhaite occuper à moyen terme. Si tu n'es pas étudiant(e) : soit ce que tu penses de ton métier, soit la principale raison pour laquelle tu veux changer de poste, soit ce qui te motive au quotidien.

  • Qualités /Valeurs :

Deux qualités (autonomie, enthousiasme, etc) ou deux valeurs (ex respect, bien-vaillance, esprit d'équipe, traçabilité, etc). Tu peux aussi faire un mix des deux.


E. Se présenter : 3 pièges à éviter


"Écoute les conseils, et reçois l'instruction, Afin que tu sois sage dans la suite de ta vie." (Proverbes 19:20, LSG)

  • Un mauvais dress code

Ta tenue doit être décente, convenable et confortable. On s'en fiche si tes vêtements sont de grande marque mais ta tenue doit être soignée. Evite absolument les vêtesments transparents ou très excentriques. Choisis des bijoux sobres. Oui tu es fière de ton style, de ta culture et de tes origines, mais attention, un entretien d'embauche n'est ni un rendez-vous galant, ni un rendez-vous culturel. Les baskets sont autorisées à condition qu'elles s'accordent avec ta tenue et l'image que tu souhaites donner. Pour ma part, autant que possible, évite les baskets.

  • Parler très vite


Oui tu dois parler avec dynamise et il est important qu'on puisse clairement t'entendre quand tu parles. Mais attention, il faut qu'on te comprenne et que ce soit agréable pour tes interlocuteurs. Si tu parles très vite tes interlocuteurs pourraient avoir du mal à te comprendre. Parler très lentement pourrait agacer tes interlocuteurs et donner l'impression que tu n'est pas motivé (e). Surtout si tes interlocuteurs sont de tempérament Dominant (Rouge). Trouve le juste milieu.

  • Raconter sa vie privée

Parler une fois de ta famille et tes activités sociales, peut faire sourire mais à la longue si tu en parles sans arrêt tu agaceras tes interlocuteurs. Tu es là pour un entretien d'embauche et non pour rencontrer des nouveaux amis. Garde en vue l'objectif de la conversation. Ne t'atarde pas sur des anecdoctes qui ne valorisent pas ton profil. Je sais que certains font ça consciement, pour bien faire comprendre aux recruteurs qu'ils ne sacrifieront pas leur vie personnelle pour le travail. 🙂 Une façon de dire, " je ne serai pas là à 7h du matin et je ne serai pas là après 18h. Ne comptez pas sur moi pour travailler les week-end. Ni pendant mes congés..." Je comprends et j'approuve le principe. Par contre, je crois qu'il est préférable de le dire clairement à la fin de l'entretien. Tu intérrogeras tes interlocuteurs sur les horaires et l'organisation du travail. Puis tu préciseras tes besoins et tes contraites.



Après la prière et la communion avec le SAINT-ESPRIT, la troisième clé pour réussir un entretien d'embauche, c'est la préparation. Malheureusement, certains prient sans se préparer, tandis que d'autres se préparent sans prier. Toi : prie, prépare-toi et écoute le SAINT-ESPRIT. Un entretien réussi n'aboutira pas forcément à un recrutement. L'entretien n'est pas le seul critère d'un recruteur, et l'importance d'un critère est relatif. Un entretien réussit ne fais pas de toi le(la) meilleur(e) (Tout est grâce). Un entretien échoué ne réduit pas tes compétences. Ce n'était ni plus ni moins qu'un entretien. Encore une fois, si ta candidature est retenue, tant mieux. Sinon, tant mieux aussi, assurément DIEU a une meilleure opportunité pour toi. Si ta candidature est retenue, mais que DIEU te demande de refuser l'offre, tant mieux aussi, certainement, il récompensera ton obéissance. " Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment DIEU, de ceux qui sont appelés conformément à son plan." (Romains 8:28, LSG)



** Good day : (se prononce g'day) = Bonjour en slang australien

** Dobrý den = Bonjour en tchèque


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page