top of page

10 conseils pour préparer un entretien d'embauche

Dernière mise à jour : 3 déc. 2022

Me sha'she lumière du monde ! Que le SEIGNEUR te garde de tout mal. Sois béni(e) dans tes départs et tes arrivées.


Proverbes 21 : 5 (LS)Les projets de l'homme diligent ne mènent qu'à l'abondance, Mais celui qui agit avec précipitation n'arrive qu'à la disette.

À la recherche d'un stage, d'un job étudiant, ou d'un emploi, l'entretien d'embauche est inévitable. Qu'il soit téléphonique, en présentiel ou en visioconférence, une bonne préparation sera toujours un avantage. Ci-dessous mes dix conseils pour préparer au mieux un entretien d'embauche. Ils m'ont été bénéfiques et je suis convaincue qu'ils pourraient t'êtres utiles.


Premièrement définissons ce qu'est un entretien d'embauche. Un entretien d'embauche est un temps d'échange entre un ou des recruteurs ou employeurs, avec un(e) candidat(e) en vue de savoir (ou de vérifier), s'il ou elle, par ses compétences et ses aspirations, correspond au profil recherché pour le poste à pouvoir.


Une compétence est ce que tu peux faire. C'est une combinaison de tes connaissances ou savoirs (ce que tu sais), de tes expériences (ton savoir-faire) et de ton savoir-être (soft-skill). Ça pourrait être un talent (un don naturel) que tu as affiné, auquel tu t'es exercé(e). Pour certains postes, le savoir-être est le plus important. Qu'importe ton profil DISCI (Dominant, Influent, Stable et Consciencieux). Que tu sois extraverti(e) ou introverti(e) (comme moi), ce qui importe c'est d'avoir les bonnes attitudes. Voici donc mes 10 conseils :

1. Recommande-toi au SEIGNEUR

" Recommande ton sort à l'ÉTERNEL, Mets en lui ta confiance, et Il agira." (Psaumes 37:5)


Si le SEIGNEUR n'est pas au commencement de tes projets, Il ne sera pas à la fin. Ne te contente pas de Lui demander un meilleur emploi. Recommandes ta vie, tes projets, ta carrière, tes finances, tes choix, ta journée, ton transport, ton entretien entre ses mains. Demande-Lui sagesse, intelligence, maitrise de soi, discernement. Tu dois prier et invoquer le sang de JESUS sur ton trajet. Le diable essayera d'empêcher cet entretien. S'il n'y réussit pas, il essayera de le gâcher. Que la communion avec le SAINT-ESPRIT soit ton partage.

2. Ne sois ni stressé(e) ni surexcité(e)

" Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation." (Actes 19:36)


Un entretien n'est pas une convocation au tribunal pénal. Tu ne vas ni mendier, ni supplier un recruteur. Tu n'as pas à informer la terre entière, de ton futur entretien avec la plus grosse boîte du pays. Tu risques t'attirer des jalousies inutiles et des combats prématurés. C'est peut-être le journaliste, ou l'animatrice la plus célèbre du pays, mais en tant que recruteur (teuse), il (elle) recherche des personnes compétentes, motivées et fiables. Sois simplement toi : du calme et de la bonne humeur. Si ton âme est agitée, tu auras du mal à te concentrer sur les propos de ton interlocuteur, tu parleras sans te comprendre, tu manqueras d'assurance et tu n'inspireras pas confiance.


3. Soigne ta tenue et revêt le bon dress code


Ta tenue doit être soignée, décente, confortable et approprié pour un entretien. Pas d'extravagance, ni de luxe à outrance, encore moins de maquillage excessif. Frère inutile de sortir ta montre à cent cinquante mille euros pour un entretien de stage. Sista, te présenter pour du baby-sitting ou un poste en finance, en robe de soirée, ornée de diamants, maquillée comme un mannequin sera en ta défaveur. Les parents regardent particulièrement pour recruter une baby-sitter, le visage, les ongles, le timbre vocal et la tenue. La bible nous recommande de nous habiller décemment et de ne pas être une occasion de chute. Un entretien d'embauche n'est pas un rendez-vous pour séduire, c'est un rendez-vous pour convaincre.


4. Sois ponctuel(le)


Arriver à l'heure est une marque d'organisation, de fiabilité et de respect. Très souvent ceux qui sont ponctuels aux rendez-vous, gèrent bien leur temps. Ils accordent de l'importance à la planification et à l'organisation. Les gens respectent ceux qui tiennent leur parole. Si tu arrives avec 20 minutes de retard, tu convaincras difficilement ton interlocuteur de ta capacité à respecter les délais. Faire attendre tes futurs interlocuteurs sans explications, revient à leur voler du temps. C'est à dessein qu'il est écrit " Il y a un temps fixé pour tout, un temps pour toute activité sous le ciel" (Ecclésiaste 3:1).

Pour un rendez-vous en présentiel, efforces toi d'arriver 10 min à l'avance. Pour un rendez-vous en visioconférence, connectes toi 5 min avant. En cas d'imprévus préviens (appel, mail, SMS), n'attends pas de rencontrer ton recruteur pour t'excuser et t'expliquer. Tu démontreras ainsi que tu as le sens des responsabilités. En visioconférence veille à avoir un arrière-plan neutre et une bonne luminosité dans la pièce. N'oublie pas d'éteindre ou de mettre ton téléphone en mode silencieux avant de débuter l'entretien.



5. Travaille ta présentation (parcours, expérience, motivations, aspirations... et connais ton CV)

Tes propos doivent être fluides et non mécaniques. Entraines toi pour réduire tes tics de langage et éviter le stress. Nous avons tous des tics de langage. Il y a ceux qui se répètent, ceux qui cherchent leurs mots, ceux qui font des mimiques, ceux qui n'achèvent pas leurs phrases, etc. Sois attentif à tes interlocuteurs. Une conversation n'est ni un monologue, ni un show. Prends des notes. Prépares toi sur les questions classiques : "Pourriez-vous, vous présentez ? Comment vous décrivez-vous ? Quel est votre parcours ? Quelles sont vos motivations ? Pourquoi un tel choix de carrière ? Quels sont vos points à améliorer ? Pourquoi souhaitez-vous quitter votre employeur ? En quoi votre expérience peut être bénéfique pour ce poste ? Quel est votre projet professionnel ?...


6. Soit honnête et humble

"L'intégrité des hommes droits est leur guide, mais les tromperies des traîtres causent leur ruine." (Proverbes 11:3)


Ne surfait pas tes compétences. La tentation est particulière forte lorsqu'on débute sa carrière : le premier stage ou le premier boulot. Mais sois honnête. C'est possible de valoriser son potentiel, son profil, sans mentir. Être convié(e) à un entretien, montre que le recruteur a déjà un intérêt pour ton profil. Si tu es retenu(e) pour le poste, il appréciera ton honnêteté, il sera indulgent sur tes erreurs et te formera. Ne fais pas semblant de tout savoir. Être un bon candidat, ne fais pas de toi le seul bon candidat. Une recommandation peut-être un avantage, mais elle ne travaillera pas à ta place. Ce n'est peut-être pas la plus grande entreprise du pays, ni la plus renommée, mais tu as tout de même postulé à leur offre d'emploi. Les bons recruteurs détectent très vite les candidats arrogants et les expériences surfaites. Tu ne connais ni le profil de ton recruteur, ni celui de tes futurs collègues, et encore moins celui des autres candidats.


7. Ne médis pas et ne calomnies de tes anciens employeurs

"Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent." (Ephesiens 4:29).


Ne médis pas, ne calomnies pas tes précédents managers. Si tu le fais, ton recruteur pensera naturellement que tu médiras aussi sur lui et que tu manqueras de maitrise de soi face à un client. Par ailleurs ça montre que tu as du mal à gérer les conflits. Ç'est peut être difficile de se retenir, quand on a réellement eu un mauvais manager, mais c'est possible. T'abstenir de médire sur une personne ne fait pas d'elle quelqu'un de bien mais te préserve. Je ne te demande pas de faire semblant, ni de prétendre qu'il (elle) a été un super manager mais de t'abstenir de pécher. Tu peux brièvement dire à ton recruteur que tu as besoin de changer et s'il insiste lui dire que tu as des difficultés à collaborer avec ton manager actuel. Ton "mauvais" manager tout comme toi a des défauts et des qualités et rien ne prouve que tu seras meilleur(e).


8. Renseignes toi sur l'entreprise et intéresses toi au poste

Découvre qui ils sont, ce qu'ils font, qu'elles sont leurs valeurs, et d'où ils viennent. Un nouveau boulot ce n'est pas juste de nouvelles tâches et un meilleur salaire. C'est une culture d'entreprise, un style de communication, et une nouvelle équipe. Intéresses toi au descriptif du poste et pose des questions. Tu dois savoir si ce poste t'intéresse réellement et le faire savoir. Personne n'aime l'impression d'être "un second choix", tes potentiels employeurs encore moins.


9. Évites l'excès de familiarité et les questions inappropriées

"Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun." (Colossiens 4:6)


Ce qui est culturellement acceptable dans un pays ou dans une structure ne l'est pas forcément ailleurs. Si vouvoyer est une marque de respect chez les uns, ce n'est pas le cas partout. Quelqu'un a dit "sens-toi à l'aise mais ne fais pas comme chez toi." Il y a des questions qu'on ne pose pas tant qu'une réelle proposition d'embauche n'est pas faite (ex: le salaire). Ce n'est pas parce que ton interlocutrice est jeune, sympathique, et bienveillante, que tu peux te permettre des questions inappropriées ou indiscrètes (ex son âge). Tu trouveras sur internet les listes des questions à éviter, en entretien d'embauche en fonction de la culture de ton pays.


10. Sois cordial(e) à ton départ

Tu n'apprécieras peut-être pas cet échange. Tu pourrais le trouver long. Tu n'auras peut-être pas un bon témoignage intérieur de ton interlocuteur. Tu pourrais te sentir mal à l'aise dans leur bureau, être blessé(e) par un commentaire ou une attitude inappropriée. Tu pourrais réaliser en les écoutant que ce poste ne correspond absolument pas à tes attentes ou être déçu(e) de la rémunération proposée. Quoiqu'il en soit, sois cordial(e) à ton départ. Assure-toi de remercier tes interlocuteurs pour l'attention et le temps accordés à ton profil et bénis leur journée.


Un entretien réussi n'aboutira pas forcément à un recrutement. L'entretien n'est pas le seul critère d'un recruteur, et l'importance d'un critère est relatif. Un entretien, quelque il soit, ne définit pas qui tu es. Un entretien réussit ne fais pas de toi le meilleur (Tout est grâce). Un entretien échoué ne réduit pas tes compétences.

  • Soit ce n'était pas pour toi (DIEU a réservé mieux)

  • Soit ce n'était pas le bon moment (Tu manques d'expérience, ce poste n'est pas pour débutant (e)

  • Soit tu t'y es pris de la mauvaise façon (stress, arrogance, mauvaise préparation). Tires des leçons et avances.

Notre PÈRE a des "projets de paix et non de malheur " (Jérémie 29:11) pour chacun de ses enfants. Ta part est de te préparer, celle du recruteur est de choisir, et celle du SEIGNEUR, au-delà de disposer les temps et les circonstances, est de conduire tes parts.



** Me sha'she = Bonjour en langue Bamoun (Cameroun).




コメント


bottom of page