top of page

Je me coiffais en écoutant des prédications (Ces petites choses #3)

Dernière mise à jour : 21 janv.


Hallo excellence ! Bien comprise et appliquée, la Parole de DIEU fournit les réponses à toutes les questions de la vie. Connais sa Parole, médite et applique-la à ta vie. Bénis sont ceux qui font confiance à l'ÉTERNEL et qui placent en lui, leur espérance (Jérémy 17:7).



"Car un jour dans tes parvis vaut bien mieux que mille ailleurs. Plutôt rester sur le seuil de la maison de mon DIEU, que de demeurer sous les tentes des méchants. Car l'ÉTERNEL DIEU est pour nous comme un soleil, il est comme un bouclier. L'ÉTERNEL accorde bienveillance et gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui cheminent dans l'intégrité."(Psaumes 84 :11-12, Semeur)



🙂 J'aurais dû apprendre à faire des tresses africaines quand j'étais adolescente, en coiffant mes cousines et sœurs. Mais, ça ne nous semblait pas important et je ne voulais pas apprendre sur une poupée. Je n'ai jamais aimé les poupées. Mes sœurs et cousines non plus. Ce n'était pas le genre de cadeaux dont nous rêvions. Nous voulions des livres, des puzzles, des ballons, jeux de construction, instruments de musique et des mini-cuisines.


Je suis donc arrivée en France, ne sachant pas faire des tresses africaines. Dans la ville où j'habitais, il n'y avait que deux salons de coiffure afro. Convertis en franc CFA, leurs tarifs étaient 20 fois supérieurs à ceux du Cameroun. L'étudiante que j'étais, n'arrivait pas à se résoudre à payer de telles sommes. À l'époque, je considérais ces tarifs exorbitants. La première année, je profitais de mes week-ends en Tunisie et en Italie pour me coiffer à des tarifs de loin plus abordables. Mais, à long terme, ce n'était pas une solution. De plus, je devais arrêter mes déplacements dans ces deux pays. Le SEIGNEUR ne cessait de m'interpeller. 🙂 Aujourd'hui, quel que soit le pays dans lequel je me rends, c'est avec son accord et surtout pour de bonnes raisons. Il bénit mes départs et mes arrivées.


Un jour, ma cousine Olivia me dit : " J'ai appris à me faire des tresses africaines en rejoignant l'Armée Américaine. Il n'y a pas de salon de coiffure dans les camps militaires. L'emploi du temps est tellement chargé que même tes coéquipières n'ont pas le temps de te coiffer. Soit, tu te coiffes toi-même, soit tu coupes tes cheveux. J'en avais marre de couper mes cheveux. J'ai regardé des vidéos tutorielles sur YouTube et je me suis lancée. Aujourd'hui, je me fais des tresses toute seule, quand et comme je veux. Essaye de faire pareil, tu n'as rien à perdre de toute façon."


Olivia et ses sœurs sont les cousines avec lesquelles j'aurai dû apprendre à coiffer. En plus d'être cousines, nous sommes voisines à Douala (Cameroun). La maison de ses parents est juste à côté de celle des miens. J'ai suivi son conseil. La nuit d'un vendredi, j'ai commencé assise devant mon miroir. Trois semaines plus tard, j'ai refait le même exercice. Progressivement, c'est devenu une habitude. Tous les mois, je m'organisais des mini-veillées pour me coiffer. Pour ne pas m'endormir, j'écoutais des prédications et des émissions chrétiennes. Des mois plus tard, j'ai véritablement accepté JÉSUS comme SEIGNEUR de ma vie. Ces mini-veillées ont transformé ma vie.


Depuis mon enfance, je savais qu'il était SAUVEUR (confère l'article Je n'avais pas les mots). Par contre, le reconnaître en tant que SEIGNEUR de ma vie, m'a pris du temps. 🙂 Gloire lui soit rendue, jamais, je n'ai regretté mon choix, ni rétrogradé dans ma marche.


Les mois passant, des camarades me demandèrent de les coiffer. Je les coiffais gratuitement. Mais, à la fin de mes études, la coiffure et le baby-sitting étaient des sources de revenues en attendant de trouver un emploi. Aujourd'hui, je peux me rendre dans un salon de coiffure ou faire appel à une coiffeuse à domicile sans m'inquiéter de combien ça me coûtera. Je continue de me coiffer moi-même en écoutant des prédications ou des émissions chrétiennes. C'est très rare, mais il m'arrive d'aller dans un salon de coiffure. J'y vais surtout pour offrir gratuitement des livres de Partage Ton Rhema.


Ne sois pas de ceux qui disent qu'ils n'ont pas le temps de lire, d'écouter, d'étudier et de méditer la Parole (la Bible, des livres, des prédications ou des enseignements). Demande à DIEU de t'aider, de te montrer une méthode originale pour commencer. Demande-lui de se servir de tes besoins. Demande-lui de t'aider à instaurer des bonnes habitudes dans ton quotidien. Pour moi, c'était la coiffure. Pour toi, ce sera peut-être durant tes trajets ou à la salle de sport. C'est souvent dans les petites choses du quotidien que naissent les habitudes qui transformeront notre vie.



** Hallo = Salut en néerlandais


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page