My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

10 conseils pour préparer un entretien d'embauche

10 conseils pour préparer un entretien d'embauche

Me sha'she lumière du monde ! Que le SEIGNEUR te garde de tout mal. Sois béni(e) dans tes départs et tes arrivées. Proverbes 21 : 5 (LS) “ Les projets de l'homme diligent ne mènent qu'à l'abondance, Mais celui qui agit avec précipitation n'arrive qu'à la disette.” À la recherche d'un stage, d'un job étudiant, ou d'un emploi, l'entretien d'embauche est inévitable. Qu'il soit téléphonique, en présentiel ou en visioconférence, une bonne préparation sera toujours un avantage. Ci-dessous mes dix conseils pour préparer au mieux un entretien d'embauche. Ils m'ont été bénéfiques et je suis convaincue qu'ils pourraient t'êtres utiles. Premièrement définissons ce qu'est un entretien d'embauche. Un entretien d'embauche est un temps d'échange entre un ou des recruteurs ou employeurs, avec un(e) candidat(e) en vue de savoir (ou de vérifier), s'il ou elle, par ses compétences et ses aspirations, correspond au profil recherché pour le poste à pouvoir. Une compétence est ce que tu peux faire. C'est une combinaison de tes connaissances ou savoirs (ce que tu sais), de tes expériences (ton savoir-faire) et de ton savoir-être (soft-skill). Ça pourrait être un talent (un don naturel) que tu as affiné, auquel tu t'es exercé(e). Pour certains postes, le savoir-être est le plus important. Qu'importe ton profil DISCI (Dominant, Influent, Stable et Consciencieux). Que tu sois extraverti(e) ou introverti(e) (comme moi), ce qui importe c'est d'avoir les bonnes attitudes. Voici donc mes 10 conseils : 1. Recommande-toi au SEIGNEUR " Recommande ton sort à l'ÉTERNEL, Mets en lui ta confiance, et Il agira." (Psaumes 37:5) Si le SEIGNEUR n'est pas au commencement de tes projets, Il ne sera pas à la fin. Ne te contente pas de Lui demander un meilleur emploi. Recommandes ta vie, tes projets, ta carrière, tes finances, tes choix, ta journée, ton transport, ton entretien entre ses mains. Demande-Lui sagesse, intelligence, maitrise de soi, discernement. Tu dois prier et invoquer le sang de JESUS sur ton trajet. Le diable essayera d'empêcher cet entretien. S'il n'y réussit pas, il essayera de le gâcher. Que la communion avec le SAINT-ESPRIT soit ton partage. 2. Ne sois ni stressé(e) ni surexcité(e) " Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation." (Actes 19:36) Un entretien n'est pas une convocation au tribunal pénal. Tu ne vas ni mendier, ni supplier un recruteur. Tu n'as pas à informer la terre entière, de ton futur entretien avec la plus grosse boîte du pays. Tu risques t'attirer des jalousies inutiles et des combats prématurés. C'est peut-être le journaliste, ou l'animatrice la plus célèbre du pays, mais en tant que recruteur (teuse), il (elle) recherche des personnes compétentes, motivées et fiables. Sois simplement toi : du calme et de la bonne humeur. Si ton âme est agitée, tu auras du mal à te concentrer sur les propos de ton interlocuteur, tu parleras sans te comprendre, tu manqueras d'assurance et tu n'inspireras pas confiance. 3. Soigne ta tenue et revêt le bon dress code Ta tenue doit être soignée, décente, confortable et approprié pour un entretien. Pas d'extravagance, ni de luxe à outrance, encore moins de maquillage excessif. Frère inutile de sortir ta montre à cent cinquante mille euros pour un entretien de stage. Sista, te présenter pour du baby-sitting ou un poste en finance, en robe de soirée, ornée de diamants, maquillée comme un mannequin sera en ta défaveur. Les parents regardent particulièrement pour recruter une baby-sitter, le visage, les ongles, le timbre vocal et la tenue. La bible nous recommande de nous habiller décemment et de ne pas être une occasion de chute. Un entretien d'embauche n'est pas un rendez-vous pour séduire, c'est un rendez-vous pour convaincre. 4. Sois ponctuel(le) Arriver à l'heure est une marque d'organisation, de fiabilité et de respect. Très souvent ceux qui sont ponctuels aux rendez-vous, gèrent bien leur temps. Ils accordent de l'importance à la planification et à l'organisation. Les gens respectent ceux qui tiennent leur parole. Si tu arrives avec 20 minutes de retard, tu convaincras difficilement ton interlocuteur de ta capacité à respecter les délais. Faire attendre tes futurs interlocuteurs sans explications, revient à leur voler du temps. C'est à dessein qu'il est écrit " Il y a un temps fixé pour tout, un temps pour toute activité sous le ciel" (Ecclésiaste 3:1). Pour un rendez-vous en présentiel, efforces toi d'arriver 10 min à l'avance. Pour un rendez-vous en visioconférence, connectes toi 5 min avant. En cas d'imprévus préviens (appel, mail, SMS), n'attends pas de rencontrer ton recruteur pour t'excuser et t'expliquer. Tu démontreras ainsi que tu as le sens des responsabilités. En visioconférence veille à avoir un arrière-plan neutre et une bonne luminosité dans la pièce. N'oublie pas d'éteindre ou de mettre ton téléphone en mode silencieux avant de débuter l'entretien. 5. Travaille ta présentation (parcours, expérience, motivations, aspirations... et connais ton CV) Tes propos doivent être fluides et non mécaniques. Entraines toi pour réduire tes tics de langage et éviter le stress. Nous avons tous des tics de langage. Il y a ceux qui se répètent, ceux qui cherchent leurs mots, ceux qui font des mimiques, ceux qui n'achèvent pas leurs phrases, etc. Sois attentif à tes interlocuteurs. Une conversation n'est ni un monologue, ni un show. Prends des notes. Prépares toi sur les questions classiques : "Pourriez-vous, vous présentez ? Comment vous décrivez-vous ? Quel est votre parcours ? Quelles sont vos motivations ? Pourquoi un tel choix de carrière ? Quels sont vos points à améliorer ? Pourquoi souhaitez-vous quitter votre employeur ? En quoi votre expérience peut être bénéfique pour ce poste ? Quel est votre projet professionnel ?... 6. Soit honnête et humble "L'intégrité des hommes droits est leur guide, mais les tromperies des traîtres causent leur ruine." (Proverbes 11:3) Ne surfait pas tes compétences. La tentation est particulière forte lorsqu'on débute sa carrière : le premier stage ou le premier boulot. Mais sois honnête. C'est possible de valoriser son potentiel, son profil, sans mentir. Être convié(e) à un entretien, montre que le recruteur a déjà un intérêt pour ton profil. Si tu es retenu(e) pour le poste, il appréciera ton honnêteté, il sera indulgent sur tes erreurs et te formera. Ne fais pas semblant de tout savoir. Être un bon candidat, ne fais pas de toi le seul bon candidat. Une recommandation peut-être un avantage, mais elle ne travaillera pas à ta place. Ce n'est peut-être pas la plus grande entreprise du pays, ni la plus renommée, mais tu as tout de même postulé à leur offre d'emploi. Les bons recruteurs détectent très vite les candidats arrogants et les expériences surfaites. Tu ne connais ni le profil de ton recruteur, ni celui de tes futurs collègues, et encore moins celui des autres candidats. 7. Ne médis pas et ne calomnies de tes anciens employeurs "Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent." (Ephesiens 4:29). Ne médis pas, ne calomnies pas tes précédents managers. Si tu le fais, ton recruteur pensera naturellement que tu médiras aussi sur lui et que tu manqueras de maitrise de soi face à un client. Par ailleurs ça montre que tu as du mal à gérer les conflits. Ç'est peut être difficile de se retenir, quand on a réellement eu un mauvais manager, mais c'est possible. T'abstenir de médire sur une personne ne fait pas d'elle quelqu'un de bien mais te préserve. Je ne te demande pas de faire semblant, ni de prétendre qu'il (elle) a été un super manager mais de t'abstenir de pécher. Tu peux brièvement dire à ton recruteur que tu as besoin de changer et s'il insiste lui dire que tu as des difficultés à collaborer avec ton manager actuel. Ton "mauvais" manager tout comme toi a des défauts et des qualités et rien ne prouve que tu seras meilleur(e). 8. Renseignes toi sur l'entreprise et intéresses toi au poste Découvre qui ils sont, ce qu'ils font, qu'elles sont leurs valeurs, et d'où ils viennent. Un nouveau boulot ce n'est pas juste de nouvelles tâches et un meilleur salaire. C'est une culture d'entreprise, un style de communication, et une nouvelle équipe. Intéresses toi au descriptif du poste et pose des questions. Tu dois savoir si ce poste t'intéresse réellement et le faire savoir. Personne n'apprécie la sensation d'être "un second choix", tes potentiels employeurs encore moins. 9. Évites l'excès de familiarité et les questions inappropriées "Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun." (Colossiens 4:6) Ce qui est culturellement acceptable dans un pays ou dans une structure ne l'est pas forcément ailleurs. Si vouvoyer est une marque de respect chez les uns, ce n'est pas le cas partout. Quelqu'un a dit "sens-toi à l'aise mais ne fais pas comme chez toi." Il y a des questions qu'on ne pose pas tant qu'une réelle proposition d'embauche n'est pas faite (ex: le salaire). Ce n'est pas parce que ton interlocutrice est jeune, sympathique, et bienveillante, que tu peux te permettre des questions inappropriées ou indiscrètes (ex son âge). Tu trouveras sur internet les listes des questions à éviter, en entretien d'embauche en fonction de la culture de ton pays. 10. Sois cordial(e) à ton départ Tu n'apprécieras peut-être pas cet échange. Tu pourrais le trouver long. Tu n'auras peut-être pas un bon témoignage intérieur de ton interlocuteur. Tu pourrais te sentir mal à l'aise dans leur bureau, être blessé(e) par un commentaire ou une attitude inappropriée. Tu pourrais réaliser en les écoutant que ce poste ne correspond absolument pas à tes attentes ou être déçu(e) de la rémunération proposée. Quoiqu'il en soit, sois cordial(e) à ton départ. Assure-toi de remercier tes interlocuteurs pour l'attention et le temps accordés à ton profil et bénis leur journée. Un entretien réussi n'aboutira pas forcément à un recrutement. L'entretien n'est pas le seul critère d'un recruteur, et l'importance d'un critère est relatif. Un entretien, quelque il soit, ne définit pas qui tu es. Un entretien réussit ne fais pas de toi le meilleur (Tout est grâce). Un entretien échoué ne réduit pas tes compétences. Soit ce n'était pas pour toi (DIEU a réservé mieux) Soit ce n'était pas le bon moment (Tu manques d'expérience, ce poste n'est pas pour débutant (e) Soit tu t'y es pris de la mauvaise façon (stress, arrogance, mauvaise préparation). Tires des leçons et avances. Notre PÈRE a des "projets de paix et non de malheur " (Jérémie 29:11) pour chacun de ses enfants. Ta part est de te préparer, celle du recruteur est de choisir, et celle du SEIGNEUR, au-delà de disposer les temps et les circonstances, est de conduire tes parts. ** Me sha'she = Bonjour en langue Bamoun (Cameroun).

Pourquoi je donne la dîme

Pourquoi je donne la dîme

Сайн байна уу palmiers ! Que le SEIGNEUR vous multiplie ses faveurs, à vous et à vos enfants. Que l'intégrité t'ouvre des portes et qu'Il fasse de toi une personne influente. Il y a quelques jours, une amie m'a confié qu'elle envisageait d'arrêter de donner sa dîme. Selon elle son église était suffisamment nantie, et n'en avait pas besoin. De plus, Son banquier lui a conseillé d'investir sa dîme en petits placements boursiers ou de l'épargner afin d'augmenter sa capacité d'emprunt et obtenir rapidement un crédit immobilier. "Vous pourriez très vite vous enrichir" lui a-t-il dit. Comme moi, elle travaille dans le domaine de la finance, s'intéresse à l'entreprenariat, aux investissements immobiliers et boursiers. Autant dire que, son banquier en lui faisant cette suggestion, était sincèrement certain de lui donner un bon conseil. Quand elle m'a demandé ce qu'en j'en pensais, j'ai eu l'impression qu'indirectement on me demandait de choisir entre la foi et la raison. Question qui pour moi, est sans réel intérêt, quand on a choisi La Vérité (JÉSUS) et son Amour. Si ma foi s'appuie sur la Vérité (Rhéma) et que ma raison est conforme à la Vérité (Logos), je n'ai pas à choisir entre les deux. Sans juger, ni essayer de convaincre ceux qui consomment leurs dîmes, je vais ci-dessous, expliquer pourquoi je donne mes dîmes. Libre à chacun de faire selon la révélation (des écritures) et la conviction qu'il a reçu du SEIGNEUR ; Qui nous le savons, instruit et se laisse trouver par ceux qui le cherchent. Certes, la dîme n'est certes pas le seul moyen par lequel DIEU nous bénit et préserve nos finances, mais comme pour l'offrande des prémices, la donner est pour moi, un acte d'amour, de reconnaissance, de révérence, de foi et surtout un acte d'adoration. "18 Malki-Tsédèk [Melchisédek], roi de Salem, apporta du pain et du vin: il était prêtre [sacrificateur] du DIEU suprême. 19 Il le bénit, en disant "Béni soit Avram [Abram] de par le DIEU suprême, auteur des cieux et de la terre! 20 Et béni le DIEU suprême d'avoir livré tes ennemis en ta main!" Et Avram [Abram] lui donna la dîme de tout le butin." Genèse 14: 18 - 20 (Traduction française de la Bible hébraïque) La dîme est mentionnée pour la première fois, dans la Bible lorsque qu'Abraham rencontre le roi et sacrificateur Melchisédek. Était-il la première personne à donner la dîme de ses revenus ? Nous ne pouvons pas l'affirmer. Quoiqu'il en soit, s'Il a plu au SEIGNEUR, que la rencontre d'Abraham et Melchisédek soit écrite, c'est certainement pour notre édification. Notons premièrement, qu'Abraham a donné volontairement sa dîme au sacrificateur Melchisédek. C'était une offrande volontaire. Abraham a donné, comme il l'a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte. Comme nous le dit l'apôtre Paul, inspiré par le SAINT-ESPRIT " DIEU aime celui qui donne avec joie." (2 Corinthiens 9:7). La seconde personne mentionnée dans la Bible à avoir donné sa dîme est Jacob (appelé plus tard Israël) petit-fils d'Abraham, père de Lévi. Il fit un vœu disant " Si DIEU est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, 21et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'ÉTERNEL sera mon DIEU; 22cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de DIEU; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras. (Genèse 28 : 20-22). Tout comme Abraham, Jacob a donné volontairement, sans contrainte ni tristesse. Ils l'ont fait avant qu'une loi ne soit donnée dans le sacerdoce lévitique par DIEU à Moïse (Lévitique 27:30; Lévitique 27:32; Deutéronome 14:22-28; Nombre 18:26; Nombre 18:24; Néhémie 10:38). Rappelons-nous que Moïse est descendant de la tribu de Lévi (Exode 2:1). La loi (lévitique) n'a pas instauré la dîme, elle l'a rendu obligatoire pour le peuple Juif. Un peuple Juif qui vivaient sous esclavage depuis des générations en Égypte. Abraham, le père de la foi, a donné sa dîme plus de 400 ans avant que le sacerdoce lévitique ne soit établi. C'est la loi, précisément le sacerdoce lévitique et non la foi, qui a été abolie par JÉSUS-CHRIST au profit de la grâce. Ainsi de même que pour l'offrande des prémices, on ne peut pas accuser ceux qui donnent leurs dîmes de se soumettre à la loi. La loi, précisément le sacerdoce lévitique a été abolie par JÉSUS-CHRIST. De même puisque nous sommes sous la dispensation de la grâce, on ne peut ni obliger une personne à donner sa dîme, ni la maudire parce qu'elle ne le fait pas et encore moins la juger. En donnant leur dîme, Abraham et Jacob reconnaissaient que le SEIGNEUR étaient avec eux, et que c'est par Lui qu'ils étaient bénis. Donner la dîme étaient pour eux, un acte de reconnaissance et de révérence. Je suis consciente que DIEU s'engage à bénir, ceux et celles qui apportent fidèlement leurs dîmes et offrandes (Malachie 3:10-12). Mais je donne premièrement, parce que je reconnais avoir reçu de Lui, non pour de recevoir. Donner ma dîme est un acte de reconnaissance. En choisissant librement de donner ma dîme, je proclame et je reconnais, que la première part de mes revenus revient à DIEU, celui à qui je dois tout ce j'ai, tout ce que je suis et tout ce que je serai. Donner ma dîme est aussi un acte de révérence. Puisque je n'attends pas de recevoir pour donner, je n'attends pas d'être millionnaire, je n'attends pas l'exaucement de tous mes sujets de prière, donner ma dîme est donc aussi un acte de foi. DIEU agréé ma dîme si, je la donne comme je l'ai résolu en mon cœur, avec joie, sans tristesse, ni regret, ni contrainte, conformément à la recommandation du SAINT-ESPRIT au travers de l'apôtre Paul en 2 Corinthiens 9:7, quelle que soit ma situation présente ou à venir, quelle que soit la valeur estimée de ma dîme. Ces raisons me suffisent pour donner ma dîme. Plusieurs personnes pensent que la dîme n'a plus de raison d'être. L'une des raisons est qu'ils confondent la loi lévitique sur la dîme et le fondement de la dîme. Encore une fois, la loi (lévitique) n'a pas instauré la dîme, elle l'a rendu obligatoire pour le peuple Juif. L'instruction, voire la scolarisation des enfants est obligatoire dans presque tous les pays au monde. Pourtant, dans bon nombre d'entre eux, l'État n'a pas ouvert la première école. Au Cameroun, par exemple la première école a été ouverte par l'église, précisément par un pasteur Jamaïcain. En rendant l'instruction obligatoire, l'État a en quelque sorte, vulgarisé la scolarisation, pour permettre à tous les enfants, du moins au plus grand nombre d'en bénéficier. Hébreux 7 : 6-10 (LS) " 6 et lui, qui ne tirait pas d'eux son origine, il leva la dîme sur Abraham, et il bénit celui qui avait les promesses. 7 Or c'est sans contredit l'inférieur qui est béni par le supérieur. [...] 9 De plus, Lévi, qui perçoit la dîme, l'a payée, pour ainsi dire, par Abraham ;10 car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédek alla au-devant d'Abraham." D'après l'épitre aux hébreux, parce que Lévi est descendant d'Abraham, il est considéré comme ayant donné, lui aussi, par Abraham la dîme au sacrificateur Melchisédek. Melchisédek est celui qui a béni Abraham (Genèse 14:19). Ainsi le sacrificateur Melchisédek, représentant de l'ordre de Melchisédek, est supérieur à Abraham, le père de la foi par ailleurs aussi prophète (Genèse 20:7), lui-même supérieur à Lévi, son petit-fils, père de la tribu de Lévi, dont est issu Moïse, le juge et prophète, par qui DIEU a instauré le sacerdoce lévitique en donnant la loi. Abraham a donné sa dîme plus de 400 ans avant que le sacerdoce lévitique ne soit établi. Encore une fois, j'insiste, ce n'est pas la loi qui a instauré la dîme. Elle l'a rendu obligatoire pour le peuple Juif. Hébreux 5 : 5-6 (LS) "5 Et CHRIST ne s'est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit : Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui ! 6 Comme il dit encore ailleurs : Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek." Le sujet de cet article étant la dîme et non le sacrificateur Melchisédek, je ne vais pas m'attarder sur la personne du sacrificateur Melchisédek. Le SAINT-ESPRIT, au travers de l'apôtre Paul, nous dit que JÉSUS, le CHRIST est sacrificateur pour toujours selon l'ordre de Melchisédek. Ce qui signifie que l'ordre de Melchisédek continue d'exister au travers de JÉSUS. Nous pouvons donc dire que JÉSUS a reçu la dîme d'Abraham. En d'autres termes, JÉSUS bien qu'ayant aboli le sacerdoce lévitique, n'a aucunement aboli l'ordre de Melchisédek. Il est aisé de donner sa dîme quand on comprend le principe de l'offrande des premiers fruits. L'Enseignant et Pasteur Mensa Otabil, a coutume de dire " Tithe is the base, the beginning of our giving in the new convenant". Traduction "la dîme est le minimum des offrandes dans la nouvelle alliance". Donner la dîme est un acte de reconnaissance, de révérence et de foi. C'est un acte parmi d'autres. Un acte ne pourrait résumer en lui seul ma reconnaissance, ma révérence, ma foi, mon adoration. Ce n'est parce que je donne ma dîme qu'aux yeux de DIEU, je suis meilleure que toi. Ça signifie simplement que je suis consciente de l'importance que DIEU y accorde et de la récompense qui sera la mienne. Il est écrit au troisième chapitre du livre des Proverbes : " 9 Honore l'ÉTERNEL avec tes biens, Et avec les prémices de tout ton revenu :10 Alors tes greniers seront remplis d'abondance, Et tes cuves regorgeront de moût." Cette promesse n'est pas réservée à ceux qui vivent sous l'ancienne alliance. Elle est pour tous les croyants. Le livre des proverbes n'est pas un livre de la loi. Il n'est pas l'un des livres qui constituent la Torah ou le Pentateuque. Parce que le SEIGNEUR appréciera toujours des offrandes faites avec les bonnes dispositions de cœur, parce qu'Il bénira toujours (d'une façon ou d'une autre) celui qui donne, et parce que l'ordre de Melchisédek existera toujours au travers de JÉSUS, je t'encourage à donner ta dîme. Parce que nous sommes sous la grâce et non sous la loi, jamais je ne te jugerai si tu ne le fais pas. ** Сайн байна уу = bonjour en mongol Pour aller plus loin - Tithes, Offerings & First Fruits: Timeless Principles for Christian Stewardship, by Dr Mensa Otabil - Frequently Asked Questions About Tithes, Offerings & First Fruits, by Dr Mensa Otabil - The Path to Wealth, by Thomas Samuel Linscott - The Midas Touch: a balanced approach of biblical prosperity, by Kenneth E. Hagin - On ne paye pas la dîme, Pasteur Mohammed Sanogo - La Loi en Israël, www.universdelaBible.net - La grâce ou rien!, Derek Prince

Rédiger son CV : 7 erreurs à éviter

Rédiger son CV : 7 erreurs à éviter

Nei beogo graine de grandeur ! Ani soroma jeune plant d'olivier ! Loue le SEIGNEUR, quel que soit ce que tu traverses. Trouve ton plaisir en ses commandements et ton assurance en sa Parole. Que tu fasses les bons choix et que DIEU te préserve de tout empoisonnement. Ne mange pas le pain de celui dont le regard est malveillant (Proverbes 23:6) et n'accepte pas tous les présents (🙂 café et chocolats inclus). "5 Mets ta confiance en l'ETERNEL de tout ton coeur, et ne te repose pas sur ta propre intelligence.6 Cherche à connaître sa volonté pour tout ce que tu entreprends, et il te conduira sur le droit chemin." (Proverbes 3:5-6, Semeur) Précédemment dans la rubrique carrière, j'ai partagé mes conseils pour préparer un entretien d'embauche, transformer ta période de chômage et parler de tes défauts en entretien d'embauche. Aujourd'hui je te propose mes conseils pour rédiger ton CV afin qu'il reflète au mieux ton profil et ton potentiel. Erreur 1: Se précipiter "Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer" (Luc 14:28,S) La Bible nous recommande de nous asseoir, de prendre un temps de réflexion avant d'entreprendre quoique ce soit. Malheureusement, trop de gens font l'inverse. Le curriculum vitæ en abrégé CV, signifie en latin « déroulement de la vie ». C'est un document résumant ton parcours académique et professionnel, complété de tes compétences, qualités, et dans une certaine mesure de ton objectif. Il doit permettre de répondre à 5 questions : Qui tu es (identité) / Que veux-tu (direction) / Que sais-tu (connaissances) / Qu'as-tu déjà fait (expérience) / Que serais-tu capable de faire (potentiel). Les recruteurs présélectionnent les candidat(e)s en lisant leur CV. Si ton CV ne permet pas répondre clairement et brièvement à ces cinq questions, alors tu dois le corriger. Erreur 2 : Rédiger son CV sans projet professionnel "Avant de t'avoir formé dans le sein de ta mère, je t'ai choisi ; et avant ta naissance, je t'ai consacré : je t'ai établi prophète pour les nations." (Jérémie 1:5, S) "Je n'étais encore qu'une masse informe, mais tu me voyais et, dans ton registre, se trouvaient déjà inscrits tous les jours que tu m'avais destinés alors qu'aucun d'eux n'existait encore." (Psaumes 139:16, S) Si tu as lu et appliqué mes 7 conseils pour transformer ta période de chômage, tu sais qu'il est important de savoir où on va et pourquoi on y va. Tu as fait ton inventaire. Personnellement, pour moi, c'est plus qu'important, c'est indispensable. La vision que tu as de toi et de ta carrière, détermine la manière dont tu vas rédiger ton CV. Je prends un exemple de la vie courante pour t'expliquer ma pensée. En prévision d'un déplacement, tu prépares ta valise en considérant le climat (prévisions météo), la raison du déplacement (missions, rendez-vous d'affaire, vacance, compétition de sport, évènement familiale, etc) et de la durée de ton séjour. C'est un peu pareil avec ton CV. Tu rédiges ton CV en fonction du type de poste que tu recherches. Dépendamment du type de poste que tu recherches les exigences peuvent être différentes. L'appréciation de tes expériences aussi. Tu devras donc mettre en avant premièrement, les éléments de ton profil les plus pertinents par rapport au poste recherché. Erreur 3 : Surévaluer tes expériences "Préserve ta langue du mal, et tes lèvres des paroles trompeuses." (Psaumes 34:14, LS) Évite la redondance et n'abuse pas des mots techniques. Ne surfait pas tes compétences. La tentation est particulière forte lorsqu'on débute sa carrière : le premier stage ou le premier boulot. Mais sois honnête. En rédigeant ton CV ton objectif n'est pas d'impressionner les recruteurs. Il est de leur permettre d'identifier ton profil (avec ses forces et ses faiblesses) et de juger s'il pourrait répondre aux exigences du poste. Essayer d'impressionner les recruteurs, te conduiras à "faire semblant" en entretien d'embauche. Le problème, c'est qu'on ne peut pas faire semblant tout le temps. De plus, faire semblant, c'est indirectement dire à DIEU "je ne crois pas que tu me donneras ce dont j'ai besoin". Est-ce franchement le message que tu souhaites envoyer à DIEU ? J'ose croire que non.🙁 Comme je l'ai écrit dans l'article parler de tes défauts en entretien d'embauche, on n'hérite pas des promesses de DIEU en utilisant les méthodes du diable. N'en déplaise à quelques-uns, la fin ne justifie pas les moyens. DIEU n'a pas besoin de tricher pour gagner. Puisque DIEU est ton pourvoyeur, tu n'as pas besoin de faire semblant pour être embauché(e). J'aime rappeler aux chrétiens qui confondent discrétion et hypocrisie qu'Hadassah bat Avihaïl, la reine Esther n'a pas prétendu être perse. Elle s'est abstenue de parler de ses origines. Il y a une différence entre mensonge, silence complice et discrétion. Erreur 4 : Sous évaluer ton potentiel "Tu m'as fait ce que je suis, et Tu m'as tissé dans le ventre de ma mère. Merci d'avoir fait de moi une créature aussi merveilleuse : Tu fais des merveilles, et je le reconnais bien." (Psaumes 139:13-14, Semeur) 🙂 Tu es à l'image et à la ressemblance de DIEU, ainsi tu es un reflet de DIEU. Puisqu'en DIEU tout est merveilleux, tu es donc une créature merveilleuse ! Tu n'es pas parfait(e), tu ne sais pas tout et comme chacun de nous tu as encore beaucoup à apprendre. Mais tu n'en es pas moins une créature merveilleuse. DIEU ne ment jamais. La fausse humilité ne chasse pas l'orgueil, ce n'est qu'une façon de se centrer sur soi. Celui (celle) qui se surévalue est centré(e) sur ses qualités et ses exploits. Celui (celle) qui se sous-estime est centré(e) sur ses défauts et ses échecs. Celui (celle) qui est centré(e) sur DIEU et sa volonté, apprécie ses qualités sans nier ses défauts. Ce que tu sais, ce que tu as fait, parle en avec assurance. Quand une personne manque de confiance en soi, les informations sur son CV sont évasives. On a du mal à déterminer clairement ce qu'elle sait, ce qu'elle a fait, et par conséquent ce qu'elle pourrait faire. Si ton CV ne permet pas de répondre (clairement et simplement) aux cinq questions du point 1, quand bien même tu pourrais correspondre au profil recherché, les recruteurs ne te contacteront pas. En bref, soit précis. Erreur 5 : Mentionner des qualités que tu ne démontres pas "Vous pouvez penser que tout ce que vous faites est bien, mais c'est l'ÉTERNEL qui apprécie vos motivations." (Proverbes 16:2, Semeur) Si tu as l'habitude de regarder les séries policières, tu as surement déjà, d'une façon ou d'une autre entendu cette réplique "Il ne s'agit pas de ce que vous pensez, mais de ce que vous pouvez prouver." 🙂 M'inspirant de cette réplique je te dis "Il ne s'agit pas des qualités que tu penses avoir, mais de celles que tu manifestes". Arrêtes toi un instant et médites sur cette phrase. J'insiste arrêtes toi un instant et médites sur cette phrase. Manifestes-tu réellement en milieu professionnel les qualités mentionnées sur ton CV ? As-tu des exemples de tes précédents stages, emplois, activités extra-scolaires, ou travaux de groupe ? Que diraient tes collègues et camarades de classe? Tout ce que tu écris sur ton CV sera vérifié pendant ou après ton entretien d'embauche. Mon conseil, prie DIEU pour les qualités de tu souhaites, mais sur ton CV, mentionnes uniquement celles que tu manifestes régulièrement. Erreur 6 : Bâcler la mise en forme "Car l'ETERNEL donne la sagesse, et ce sont ses paroles qui procurent la connaissance et l'intelligence." (proverbes 2:6,Semeur) Bien évidemment, évite les fautes d'orthographe, privilégie des phrases courtes et simples. Soigne ton langage et n'abuse pas des termes techniques. Une langue se présente sous deux formes : la forme écrite et la forme parlée. Assure-toi d'employer la forme écrite. Chaque entreprise et chaque secteur d'activités a son jargon (langage) professionnel. Si tu n'emploies que des termes techniques dans ton CV, il se pourrait que certains recruteurs ne comprennent pas. Renseigne les éléments pertinents par une chronologie inversée (du plus récent au plus ancien). Pour chaque emploi / stage occupé, mentionne le titre du poste, le nom de l’entreprise, son secteur d'activité, l'année, la durée pendant laquelle tu as occupé ce poste et les missions réalisées. Fait de même pour les formations diplômantes. Parlons maintenant des couleurs. Généralement les extravertis préfèrent les couleurs vives, tandis que les introvertis préfèrent les couleurs pastel. En soit il n'y a pas de mauvaises couleurs; mais il y a certainement des mauvaises combinaisons. Il faut juste éviter les excès. C'est bien de voir vouloir sortir du lot, être original, unique, audacieux, mais il faut bien faire les choses. La mise en forme doit faciliter la lecture de ton CV et non l'inverse. Imprime ton CV avant de l’envoyer pour vérifier le rendu (couleur et non couleur). Si tu veux mettre une photo sur ton CV, au préalable lis des articles dédiés sur ce sujet avant (fond neutre, posture et tenue adéquate). Erreur 7 : Ne pas prier "Mais moi, ô ÉTERNEL, je me confie en toi. Je dis : « C'est toi qui es mon DIEU ! » Mes destinées sont dans ta main. Délivre-moi de la main de mes ennemis, car ils s'acharnent contre moi. Regarde-moi avec bonté : je suis ton serviteur ! Viens me sauver dans ton amour !." (Psaumes 31:15-17, Semeur) DIEU est le maître des temps et des circonstances. DIEU fait grâce à qui Il veut (Romains 8:1; Romains 9:18). Si nous Lui recommandons nos projets, ils réussiront (Proverbes 16:3). Avant de commencer tes recherches d'un emploi/stage, prie et écoutes ce qu'Il te dit. Je m'assure toujours d'avoir une recommandation du SEIGNEUR avant de commercer une recherche d'emploi. Je te conseille de faire de même. Sa recommandation pourrait être de faire des prières de combat durant cette période, de prier régulièrement en langue ou de pas parler de tes recherches autour de toi. Le diable a été vaincu, mais il n'est pas mort. Ne te fais pas d'illusions tout le monde ne se
réjouit pas des grâces de DIEU manifestées dans ta vie. Rend grâce, demande, cherche et frappe (1 Thessaloniciens 5:18; Ephésiens 5:20; Mathieu 7:7-8). Si tu recherches une personne avec qui s'accorder pour prier, je te propose de rejoindre mon groupe de prière ici. J'espère avoir le privilège de te rencontrer bientôt. ** Nei beogo = Bonjour en Mooré (Burkina Faso) ** Ani soroma = Bonjour en Bambara (Mali)

Entretien d'embauche :  Parler de ses défauts

Entretien d'embauche : Parler de ses défauts

Nǐ hǎo (你好) lettre de CHRIST. Que le SAINT-ESPRIT t'empêche de faire la bonne chose au mauvais moment et qu'Il te préserve du piège des démi-vérités. Avant de parler, prie. Avant d'agir, examine ton témoignage intérieur. " 24 Ecarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours! 25 Que tes yeux regardent bien en face et que tes paupières se dirigent droit devant toi."
___ Proverbes 4:24-25 (Segond 21) Après la prière, la préparation est la seconde clés pour réussir un entretien d'embauche. La foi ne se contente pas d'attendre que DIEU fasse, elle se prépare à ce que DIEU fera. En complément de mon article 10 conseils pour préparer un entretien d'embauche, j'ai jugé utile d'écrire, des articles dédiés aux questions classiques en entretien d'embauche. Aujourd'hui je t'aiderai à répondre à la question "Quels sont vos défauts  ou points à améliorer ? " A. De quoi parlons-nous : termes + contexte. B. Au commencement : DIEU + ton identité en CHRIST. C. Comment répondre : conseils + erreurs à éviter + exemples. A. De quoi parlons-nous : termes + contexte. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, cette question n'est pas une question piège. Les recruteurs savent bien qu'aucune personne n'est parfaite et que toutes les organisations ne se ressemblent pas. Certaines ont des cultures d'entreprise totalement opposées. En contexte professionnel, un "défaut" est un trait de caractère ou de personnalité, pouvant négativement influencer tes relations professionnelles ou ton management d'équipe. En te demandant de parler de tes défauts, le(la) recruteur(se) a trois objectifs : Évaluer ta capacité à prendre du recul, à avoir une opinion objective sur toi. Évaluer la cohérence entre tes propos, ton CV, ta posture, l'impression donnée en entretien et les résultats du test de personnalité s'il y en a eu. S'assurer que tes qualités (Soft Skills) contrebalancent tes défauts. Plus précisément, s'assurer qu'en cas de recrutement, au regard des exigences du poste, la composition actuelle de l'équipe à intégrer et la culture d'entreprise, tu pourras t'intégrer, t'adapter et progresser. En d'autres termes, s'assurez que tu seras en mesure de gérer l'adversité au travail. Il ne fait aucun doute que bien se connaître et choisir d'être authentique est crucial pour bien répondre à cette question. Tu n'as pas envie de te retrouver mal à l’aise dans une équipe parce qu'en entretien, tu as maquillé ton tempérament, menti sur tes défauts ou surévaluer tes qualités. L'appréciation d'un défaut ou d'une qualité dépend des exigences et contraintes liées au poste à pouvoir. Attention tout de même à ne pas confondre défaut, manque de compétence, tempérament et caractère. ** Défauts vs manque de compétence : un défaut est un trait de caractère tandis qu'une compétence est une capacité (connaissance théorique, hard skills & soft skills). ** Tempérament vs caractère : Le tempérament est donné par DIEU (introverti vs extraverti) dès la naissance. Les tempéraments sont généralement classés en 4 groupes (Dominant, Influent, Stable, Consciencieux) suivant le modèle DISC. Ton caractère reflète l'état de ton âme. C'est la mesure à laquelle tu manifestes le fruit de l'ESPRIT mentionné dans Galates 5:22-23 (l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi). Il arrive qu'en raison de certains événements (surtout pendant l'enfance), de blessures profondes dans l'âme, une maladie psychiatrique, une influence démoniaque, des personnes se comportent à l'opposé de leur tempérament. Une fois le démon chassé et l'âme restaurée, le véritable tempérament se manifeste. Plus une personne devient mature en CHRIST, plus son caractère se bonifie. Mieux elle gère ses émotions, ses propos et ses relations. De l'extérieur on peut penser que son tempérament a changé, mais ce n'est pas le cas. Simplement, la vie de CHRIST en elle, lui permet de maximiser les forces de son tempérament sans être dominée par ses faiblesses. C'est impossible d'être à la fois introverti(e) et extraverti(e) seul JÉSUS l'est. Par contre, c'est possible dans un contexte de se comporter en extraverti(e) ou en introverti(e). Un(e) introverti(e) peut parler comme un(e) extraverti(e) quand il faut. J'en suis un exemple. La différence avec un vrai extraverti, c'est que ça lui demandera beaucoup d'efforts, et il (elle) ne pourra pas le faire constamment. De même un(e) extraverti(e) peut tout autant qu'un(e) introverti(e) se taire quand il le faut et faire preuve de maitrîse de soi. Mais ça lui demandera plus effort qu'un(e) introverti(e). Il ou elle devra parfois se retirer pour garder son calme. Quoiqu'il en soit, Nous sommes tous appelés à être à la stature de CHRIST, c’est-à-dire manifester les fruits du SAINT-ESPRIT quelque soit notre tempérament. B. Au commencement : DIEU + ton identité en CHRIST. 1. Recommande-toi au SEIGNEUR " Recommande ton sort à l'ÉTERNEL, Mets en lui ta confiance, et Il agira." (Psaumes 37:5) Si le SEIGNEUR n'est pas au commencement de tes projets, Il ne sera pas à la fin. Ne soit ni orgueilleux, ni ingrat. Rappelles toi, tu cherches un emploi pour bâtir une vision et non juste pour acquérir des biens. Rends-Lui grâce pour sa fidélité et les opportunités qui se présenteront à toi. Sa volonté est que tu prospères à tous égards (3 Jean 1:2). Recommandes-Lui chaque entretien. Demande-Lui sagesse, intelligence, maitrise de soi, et discernement. Invoque le sang de JÉSUS sur ta vie, ta maison et ton trajet. Appel à l'existence ton futur emploi. Déclare les mérites du sang de JÉSUS et les promesses mentionnées dans la Bible. EL SHADDAI est ton Père ! L'ÉTERNEL des Armées est avec toi ! Maudit la pauvreté et déclare ce que DIEU dit. 2. Choisis d'être toi : aime-toi ""Ne sois pas effrayé, car je suis avec toi ; ne sois pas angoissé, car moi je suis ton DIEU. Je t’affermis, je viens à ton secours, pour sûr, je te soutiens de mon bras droit, qui fait justice." (Ésaïe 41:10, LSG) Il n'y a pas de mauvais tempérament. Les recruteurs savent bien que personne n'est parfait. Tous les tempéraments se valent. Ce qui dans un contexte est une force peut devenir une faiblesse dans un autre. Un tempérament peut être plébiscité pour une fonction, mais ça ne signifie pas qu'il est inaccessible pour les autres. Rien, absolument rien n'est impossible à DIEU. Inutile d'être stressé(e) ou surexcité(e). Tu ne vas ni mendier, ni supplier un recruteur. On n'hérite pas des promesses de DIEU en utilisant les méthodes du diable. N'en déplaise à quelques-uns, la fin ne justifie pas les moyens. DIEU n'a pas besoin de tricher pour gagner. Puisque DIEU est ton pourvoyeur, tu n'as pas besoin de faire semblant pour être embauché(e). J'aime rappeler aux chrétiens qui confondent discrétion et hypocrisie qu'Hadassah bat Avihaïl, la reine Esther n'a pas prétendu être perse. Elle s'est abstenue de parler de ses origines. Il y a une différence entre mensonge, silence complice et discrétion. C. Comment répondre : conseils + erreurs à éviter + exemples. 3. Conseils "Écoute les conseils, et reçois l'instruction, Afin que tu sois sage dans la suite de ta vie." (Proverbes 19:20, LSG) ** Identifie au minimum 8 points forts et au maximum 4 points à améliorer. Tu as des qualités et un potentiel énorme. Tu as certes encore beaucoup de choses à apprendre, mais tu n'en es pas moins formidable. Inutile d'essayer d'aller au-delà de quatre défauts. ** Efforce-toi d'être objectif et décide de t'améliorer. Il est possible de s'améliorer chaque jour, mais c'est impossible de devenir parfait en un jour. Aux lieux de te concentrer sur tes défauts, concentres sur ce que tu peux faire pour t'améliorer. ** Entraines toi. Regarde des vidéos d'entretien d'embauche sur YouTube. Fais des simulations d'entretien. Enregistre-toi, sur ton téléphone au moins une fois. Écoutes et corriges toi si besoin. Tes propos doivent être concis, fluides et cohérents. 4. Les erreurs à éviter "Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté." (Proverbes 1:5, LS) ** Erreur 1 : Prétendre n'avoir aucun défaut Quand bien même tu serais surqualifié(e) pour le poste, il faut vraiment être arrogant(e) pour déclarer en entretien d'embauche n'avoir aucun défaut. C'est une erreur à éviter absolument. ** Erreur 2 : Répondre de manière évasive ou Dire ne pas savoir Répondre à un recruteur que tu ignores tes défauts, c'est indirectement lui dire que tu n'as pas préparé l'entretien et que tu es incapable de te remettre en question. Ça passera peut-être si tu n'as aucune expérience professionnelle, mais certainement pas si tu as déjà au moins effectué un stage. ** Erreur 3 : Mentir Certaines personnes ont véritablement un don pour détecter les incohérences et les mensonges. C'est peut-être le cas de tes interlocuteurs. Ils pourraient être nés de nouveau et remplis du SAINT-ESPRIT. Ce sont peut-être des anciens salariés de ton actuel employeur. ** Erreur 4 : Être incohérent(e) Quelle impression donnerais-tu si énumères des défauts totalement opposés aux qualités mentionnés sur ton CV et l'offre d'emploi? Imagines tu un candidat à un poste commercial dire qu'il n'aime pas parler aux gens ? Que penserais-tu d'une personne qui écrit sur son CV, qu'elle est capable de travailler de manière autonome, et qui dit tout le contraire en entretien? Ou alors un candidat à un poste de manager, qui dit qu'il ne sait ni travailler en équipe ni gérer les conflits ? Franchement que peuvent faire les recruteurs ? ** Erreur 5 : Répondre en se comparant aux autres Typiquement évite des expressions telles que "Je suis moins excentrique que les autres", "comparer aux autres je suis...", "Je suis différent(e)...", "En général les autres...". Le recruteur ne te demande pas les défauts des autres, il te demande les tiens. Tu n'es pas mandaté pour lui dire qui recruter. ** Erreur 6 : Les mauvaises formulations (fausse humilité / faux défauts / exagération/ hors propos) Ces erreurs surviennent quand tu emplois les mauvaises expressions pour dire la vérité ou quand tu ne comprends pas pourquoi les recruteurs te posent cette question. Pour les éviter il faut s'entrainer. Voici cinq exemples avec la manière dont les recruteurs les interprètent. Je suis perfectionnisme : => se considère meilleur que les autres et manquera de patience avec les collègues moins expérimentés. Je suis ambitieux : => En quoi est ce un défaut? Le (la) candidat(e) n'a pas préparé l'entretien, il refuse de se remettre en question. Je suis bordélique : => ne respectera pas les deadlines, ne saura pas gérer les priorités, ne répondra pas aux mails et ne saura pas former des profils débutants. Je suis sensible : => ne sait pas gérer le stress, ne saura pas dire non, a constamment besoin d'être félicité(e). Je ne bois pas de café : => en quoi est ce un défaut ? ** Erreur 7 : Ne pas dire ce qu'on fait ou prévoir de faire pour s'améliorer. Tes défauts ne sont pas défauts imaginaires. Par conséquent, tu gagneras en les mentionnant de dire ce que tu fais ou prévois de faire pour les amoindrir. 5. Quelques exemples Ci-dessous des exemples pour t'aider à bien formuler tes propos quand tu parles de tes défauts. Ils sont à titre indicatif. N'en fais pas des "copier coller" durant tes entretiens. Ne répète pas les erreurs 3 & 4. Tu n'as ni envie d'être renvoyé pendant ta période d'essai, ni de te retrouver mal à l’aise dans une équipe parce qu'en entretien, tu as maquillé ton tempérament, menti sur tes défauts ou surévaluer tes qualités. Je n'aime pas gérer les imprévus, j'ai tendance à stresser rapidement. C'est pourquoi je tiens à préparer les choses à l'avance. Je ne vais vers les autres que pour des questions professionnelles. Je ne retiens pas les dates d'anniversaire des collègues. Mais je n'hésiterai pas à contribuer pour leur offrir un cadeau. J'ai des difficultés à travailler dans des environnements bruyants, je préfère travailler dans un environnement calme. C'est pourquoi dans des bureaux en openspace j'ai constamment des écouteurs aux oreilles. J'écoute de la musique pour ne pas être perturbé(e) par les conversations de mes collègues. Pour certains, c'est perçu comme un manque d'intérêt. Je réfléchis en parlant. Ça peut être dérangeant ou confusant pour les autres. C'est pourquoi, en vidéo conférence je désactive constament mon micro. Je tiens à être autonome. Je sais que c'est une qualité mais si je ne fais pas attention ça peut devenir un défaut m'empêchant de demander de l'aide quand il le faut. Pour éviter de ralentir l'équipe, je demande systématiquement la deadline. Je suis très expressif, je parle tout le temps et j'aime faire des blagues. Tout le monde n'apprécie pas. C'est pourquoi j'encourage toujours mes collègues à me dire quand ils ont besoin de calme. Un entretien réussi n'aboutira pas forcément à un recrutement. L'entretien n'est pas le seul critère d'un recruteur, et l'importance d'un critère est relatif. De plus tu ne connais pas le profil des autres candidats. Un entretien, quelque il soit, ne définit pas qui tu es. Un entretien réussit ne fais pas de toi le(la) meilleur(e) (Tout est grâce). Un entretien échoué ne réduit pas tes compétences. Ce n'était ni plus ni moins qu'un entretien. Soit ce n'était pas pour toi (DIEU a réservé mieux) Soit ce n'était pas le bon moment (Tu manques d'expérience) Soit tu t'y es pris de la mauvaise façon (préparation). Tires des leçons et avances. Notre PÈRE a des "projets de paix et non de malheur " (Jérémie 29:11) pour chacun de ses enfants. Ta part est de te préparer, celle du recruteur est de choisir, et celle du SEIGNEUR, au-delà de disposer les temps et les circonstances, est de conduire tes parts. ** Nǐ hǎo (你好) = Bonjour en chinois.

Matt a créé un site d'offres d'emploi  et de bénévolat chrétien.

Matt a créé un site d'offres d'emploi et de bénévolat chrétien.

Guten Tag contributeur à l'expansion du Royaume! Soit un canal de bénédictions dans ta sphère d'influence. J'ai rencontré la semaine dernière Matt. Il est l'époux de Patricia, et créateur de la plateforme Engagés pour DIEU. Ecclésiaste 9 : 10 " Tout ce que tu trouves à faire, fais-le avec l'énergie que tu as, car il n'y a plus ni activité, ni réflexion, ni science, ni sagesse dans le séjour des morts vers lequel tu es en route." *** Bonjour Matt, pourrais-tu en quelques mots te présenter ? Je suis infographiste et développeur depuis plus de quinze ans. Je suis né dans une famille chrétienne. Mes parents ont toujours été très impliqués dans les activités de l'Église locale et le sont encore à l’heure actuelle. J'ai accepté JÉSUS dans ma jeunesse. Depuis près de dix ans, en fonction de mon temps libre, je m'implique dans un projet bénévole par an, que celui-ci soit porté par un organisme chrétien ou non. Généralement j’aime agir dans les projets en phase de création, c’est la phase que je préfère dans un projet quel qu’il soit. * * * C'est quoi Engagés pour DIEU ? Engagés pour Dieu est une plateforme créée dans le but de diffuser de manière professionnelle et standardisée les offres d’emplois, les stages et missions bénévoles dans le monde chrétien protestant francophone. Que vous dirigiez une église, un mouvement ou une organisation chrétienne recherchant à compléter vos équipes à long terme ou pour des événements ponctuels, la plateforme Engagés pour Dieu met à votre disposition les outils et ressources pour répondre à vos besoins. Et pour vous qui êtes candidat, bénévole ou simplement curieux de prendre part à l’une de ces missions, la plateforme Engagés pour Dieu vous permet de trouver des offres qui conviennent à vos critères de recherches. * * * Comment en as-tu eu l'idée de créé ta plateforme ? J’ai travaillé pour de nombreux organismes chrétiens en Belgique, en France et au Canada. A chaque fois ça s'est fait par personnes interposées. Il n'y avait pas une structure qui recensait les besoins des associations chrétiennes de ma région, vers lesquelles j'aurais pu me tourner pour proposer mes compétences durant une période de disponibilité. Comme beaucoup, j'avais la volonté et le temps de m'engager, mais rien n’existait pour que je trouve facilement où m'engager. Avec le temps, en travaillent pour des projets chrétiens, tu réalises très vite qu'il y a de réels besoins, des projets innovants qui peuvent bénir une multitude, mais qu'il n'y a pas forcément les moyens et les compétences techniques pour y répondre. Plusieurs organismes et sites internet proposent des missions à l'étranger à long terme. Très peu proposent des missions locales. J’imagine que cela fait davantage rêver d'aller très loin de chez soi, et c’est respectable. Pourtant, on peut être missionnaire et local. Par exemple la bibliothèque chrétienne au bas de la rue, qui recherche un bénévole ou un emploi à temps-partiel pour assurer la permanence. * * * Une autre raison à mon avis, c'est que de nombreuses personnes pensent qu'il y a qu'au sein d'une église locale ou d'une grosse ONG qu'on peut servir DIEU. Comment en as-tu démarré? Début 2020, en raison de la pandémie du Covid-19, je me suis trouvé plusieurs mois à l’arrêt au niveau professionnel. J'avais beaucoup plus de temps libre, je n'étais pas impliqué dans un projet spécifique, je me suis dit que c'était le bon moment pour travailler sur ce projet qui me revenait en tête constamment. Pendant un mois, j'ai échangé avec différents leaders chrétiens partout en francophonie, eux aussi étaient davantage disponibles que d’habitude à cause des lockdowns, j'ai envoyé des questionnaires à différents organismes, pour connaître leurs besoins, leurs attentes, leurs réticences, et éprouver mon idée. Je voulais valider que ce projet répondrait à un réel besoin. Les retours et les échanges étant positifs, j’ai été plus loin dans le développement et programmé plusieurs fonctionnalités. J'ai présenté et partagé une démo à différents leaders qui m’ont accompagné sur ce projet. Avec leurs avis, j'ai amélioré, corrigé, et terminé le développement d’une version opérationnelle prévue en lancement début 2021. * * * Wow, pratiquement un an d'affinage. Oui, mais entre temps, j'ai repris mon activité professionnelle d’abord partiellement, puis à plein temps. D’autre part, ce projet d’ampleur nécessite d’autres compétences, comme la communication afin de faire connaitre cette plateforme aussi bien aux organismes qu’aux candidats chrétiens. Cette étape est tout autant importante, et elle débute maintenant. C’est un véritable challenge, mais il permet aussi d’initier des partenariats avec des leaders ou des créatifs qui disposent déjà d’une certaine audience et ont à cœur de faire connaitre cette plateforme.Très franchement, ce n'est pas toujours facile à gérer, c’est un projet d’ampleur, mais quoiqu'il advienne, je suis reconnaissant au SEIGNEUR pour cette expérience. *** Je sais que tu es membre d'une église locale. Par contre, aucune affiliation n'est mentionnée sur le site. Pourquoi? La plateforme n'est pour l’instant, affiliée à aucun réseau d'églises pour plusieurs raisons. Au début, j'ai souhaité collaborer avec plusieurs organismes. Malheureusement tous n'étaient pas disposés à travailler sur des projets interdénominationels. D’autre part, la plateforme agit sur plusieurs pays en francophonie, donc une affiliation à un réseau d’églises très local ne serait pas très pertinent. Aujourd'hui avec le recul, je réalise que DIEU l'a voulu ainsi. Parfois il faut accepter que certaines portes soient fermées pour être efficace autrement, et créer des ponts entre des structures qui dialoguent moins entre elles actuellement. Gardons simplement à l’esprit pour qui nous faisons ces choses. *** A qui est destinée la plateforme? La plateforme Engagés pour Dieu est destinée aux églises, mouvements ou organisations chrétiennes protestantes en francophonie, toutes dénominations confondues. Elle agit comme intermédiaire neutre entre les organismes et les candidats en diffusant les offres qui y sont publiées après contrôle. La création d'un compte organisme est gratuite. Les candidats peuvent créer des alertes e-mail et postuler sans créer de compte. ***Ton conseil pour ceux qui souhaitent lancer des projets ? Mon premier conseil est de prendre le temps nécessaire pour analyser et éprouver une idée ou une vision avant de se lancer. C'est prendre du temps avant, pour ne pas le perdre après. Ce n'est pas la phase la plus amusante, on peut avoir l'impression de ne pas avancer, de reporter son projet. Mais très clairement si je n'avais pas eu certains conseils, et que je m’étais lancé tête baissée avec juste mon idée initiale, ce site internet ne serait pas ce qu'il est aujourd’hui. J'ai envoyé des questionnaires et j'ai analysé les critiques. Ma propre expérience n'aurait pas suffit. Il me manquait des clés, des suggestions que j'ai reçues en prenant le temps d’échanger avec les autres. Ensuite il faut avoir une vision à plus long terme. Ça permet d’anticiper et faire de meilleurs choix stratégiques. J'ai les réponses à des questions aujourd’hui parce que six mois auparavant, j’ai pris le temps de me poser les bonnes questions. *** Pour quelle qualité rends-tu particulièrement grâce à DIEU pour ta femme ? Elle a un regard critique et objectif sur ce que je fais. Nous sommes complémentaires et avons tous deux un esprit créatif dans des sphères de compétences différentes. En tant que couple nous devons nous supporter mutuellement. Mais elle ne va pas me dire ce que je souhaiterais entendre simplement pour me faire plaisir et passer à autre chose. Son regard me permet de mieux faire les choses. Elle me pousse à la persévérance et à bien faire les choses. ***Quel est le dernier livre que tu aies lu ? L’excellent livre de Jean-Philippe Beaudry qui s’intitule Zones Grises. Il contient de nombreuses pistes et des clés pour faire le tri entre notre propre volonté et celle de DIEU pour nos vies. Je recommande vraiment ce livre à toutes celles et ceux qui ont une envie de servir et qui veulent s’assurer de faire les choses dans le bon ordre et pour les bonnes raisons. Merci Matt. Merci pour ta disponibilité et ta franchise. Gloire au SEIGNEUR qui t'a inspiré et bénie soit ton épouse pour son soutien. Je suis très édifiée par cet échange : éprouver, anticiper, et choisir. Choisir aujourd’hui en étant conscient de demain. DIEU vous bénisse. Pour déposer ou découvrir les offres, rendez-vous sur : le site : www.engagespourdieu.com LinkedIn @EngagéspourDieu Facebook @EngagéspourDieu YouTube @EngagéspourDieu

Parfois il suffit de peu pour inspirer

Parfois il suffit de peu pour inspirer

Habari ya Asubuhi fils et filles du Royaume. Qu'en ce jour tu reçoives la conviction de faire ce que DIEU te demande. Romains 1 : 16 (S) “ Car je suis fier de l'Evangile : c'est la puissance de DIEU par laquelle il sauve tous ceux qui croient, les Juifs d'abord et aussi les non-Juifs." Il y a quelques années, j'ai occupé un poste à durée déterminée dans une structure. La dernière semaine, j'ai décidé de relever le challenge de prier avant de manger dans un lieu public 5 jours de suite. Prier calmement sans importuner ses voisins, mais vraiment prier. Comme j'aime le calme, j'ai choisi de prendre mes pauses déjeuner à l'extérieur de l'entreprise dans un restaurant. L'idée était d'assumer sa foi et de s'accorder un temps de qualité dans un espace public. Les deux premiers jours très franchement j'étais un peu gênée. J'ai prié à la va-vite, histoire de pas attirer l'attention. Du style 🙂 " PÈRE, merci pour ce repas qu'il soit sanctifié, Au nom de JÉSUS, Amen." Le deuxième jour ça allait mais ce n'était pas encore ça. À partir du troisième, j'étais à l'aise, je ne faisais plus attention aux regards des gens. Le cinquième jour il s'est passé quelque chose de merveilleux.🙂 J'ai baissé ma tête devant le repas, silencieusement j'ai prié en prenant mon temps. J'ai vraiment pris mon temps. Je tenais à remercier le SAINT-ESPRIT pour mon dernier jour. Vu que c'était le dernier jour, j'avais bien l'intention de "tuer la honte". Lorsque que j'ai levé ma tête, une famille arabe me regardait en souriant. Le père a pris la main de sa femme et de leurs enfants. Il a commencé à prier. Deux jeunes filles assises en face de moi ont déposé leur sandwich pour elles aussi prier. Pendant près de 10 min il y avait un doux silence dans la salle. Quelque chose se dégageait dans l'atmosphère. Non bien-aimé(e), je ne prétendrai pas que toute la salle s'est mise à prier. Bien évidemment, des gens nous observaient, mais qu'importe. A la fin de mon repas, me levant pour partir, le couple arabe à ma droite interpelle pour me remercier et me dire qu'ils sont chrétiens. Me voir prier leur a donné le courage de faire pareil en plein restaurant. Au travers d'eux, je venais de recevoir une leçon pour la vie. Très souvent nous voulons accomplir des exploits, faire des grandes choses. Nous attendons les grandes occasions, les grands moments, les grands challenges. Pourtant, il suffit de peu pour être un instrument de DIEU et inspirer son prochain. Soyons simples. Certains n'ont besoin ni de grandes paroles, ni de grands miracles.

DIEU veut que tu épargnes

DIEU veut que tu épargnes

Bonjour bénédiction ! Que DIEU bénisse ton champ et le travail de tes mains. Que tes greniers soient remplis ! Que DIEU se souvienne de ceux qui t'ont fait du bien et les bénisse. Qu'il fasse de toi une grande nation et une source de bénédiction ! Que tes fils et tes filles soient sages et intelligents. Et qu'on dise de ta maison " Ici naissent des serviteurs (et des servantes) de l'ÉTERNEL ". "De précieux trésors et de l'huile sont dans la demeure du sage; Mais l'homme insensé les engloutit." (Proverbes 21:20, LSG) "La richesse mal acquise diminue, Mais celui qui amasse peu à peu l'augmente." (Proverbes 13:11, LSG) De nombreuses personnes n'épargnent pas. Beaucoup parce qu'elles n'ont vraiment rien, la grande majorité parce qu'elles sont dépensières, procrastinent ou n'en voient pas la nécessité. Si tu es l'une de ces personnes, ne te décourage pas. Sache qu'il y a un début à tout et les bonnes habitudes ne font l'exception. Nous savons tous qu'il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux (Ecclésiaste 3:1). 🙂 Malheureusement nous nous contentons trop souvent de ne lire que le verset 1. Sais-tu qu'il est aussi écrit qu'il y a un temps pour garder et un temps pour jeter (Ecclésiaste 3:6) ? À moins de n'avoir rien, je veux dire vraiment, vraiment rien, tu n'as pas d'excuse pour ne pas épargner. Si tu n'as vraiment rien de rien, prie pour que ta situation change. Épargner est une recommandation du SEIGNEUR. Certains disent même qu'épargner est un commandement. DIEU veut que tu épargnes. La Bible nous encourage à faire bon usage de nos ressources, entre autres : donner des dîmes et offrandes, épargner, investir, prendre soin des nôtres et faire l'aumône. Épargner s'apprend, investir aussi. On n'épargne pas des sommes importantes du jour au lendemain. Oui DIEU fait des miracles, mais les miracles n'alunent pas ses Lois et recommandations. Peut-être qu'un jour DIEU ferra apparaître des millions sur ton compte bancaire, mais si tu n'as pas appris au préalable à bien gérer tes finances, tu ne ferras rien de bon de cet argent. Après la multiplication des pains, JÉSUS a demandé aux disciples de ramasser afin que rien ne se perde (Jean 6: 5-14). La sagesse au travers de Salomon nous dit "De précieux trésors et de l'huile sont dans la demeure du sage ; Mais l'homme insensé les engloutit." (Proverbes 21:20, LSG). Nous sommes nombreux à vouloir réaliser des projets, financer des œuvres, créer des entreprises, aller en vacances dans le pays de nos rêves, investir, étudier et faire étudier nos descendants dans les meilleurs établissements, acheter une superbe villa, etc... Ce n'est pas mauvais de désirer de telles choses, bien au contraire. Mais arrêtons-nous un instant. Pourquoi DIEU financerait tes projets, si tu n'es même pas disposé(e) à investir tes ressources ? Pourquoi une banque te prêterait de l'argent pour acheter la villa de tes rêves, si constamment tu es en retard de loyer ? Comment DIEU va financer ton entreprise si tu ne t'efforces même pas d'épargner pour avoir au minimum un capital ? DIEU qui nous aime d'un amour inconditionnel et Éternel (Jérémie 31:3 ; Romains 5:8 ; Éphésiens 2:8), dit Lui même que celui qui n'épargne pas est un insensé (Proverbes 21:20). 🙂 Ne soyons pas des insensés, épargnons une partie de nos ressources. Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas. Te souviens-tu du songe de pharaon sur les sept vaches grasses et les sept vaches décharnées  (Genèse 41) ? Durant les années d'abondance, les Égyptiens ont géré avec sagesse leur ressources. Résultat durant les années de famine, ils n'ont manqué de rien. Tu diras peut-être que c'est Joseph (un juif) et non un Égyptien qui a gérer leurs biens. Dans ce cas, je répondrai qu'ils ont été assez sages pour confier la gestion de leurs ressources à un homme oint, sage et intelligent. Jacob a envoyé ses fils en Égypte pour "acheter" du blé (Genèse 42:3). Il n'a pas envoyé ses fils pour "emprunter" ou "mendier" du blé. Dans sa maison, il y avait lui, ses épouses, ses fils, leurs épouses, leurs enfants, leurs serviteurs, leurs servantes et probablement les enfants de leurs serviteurs. À cette époque, on ne se contentait pas de donner un salaire aux serviteurs : on les nourrissait, on les hébergeait et on les soignait. Comment Jacob pouvait-il prendre soin d'autant de personnes s'il était un mauvais gestionnaire de ses ressources ? 🙂 Ce n'est pas dans la maison de Potiphar que Joseph a appris les "bases de la gestion". C'est dans la maison de son père : Jacob. Tu veux que ta descendance soit milliardaire ? => Prie, gère bien tes ressources et instruis tes enfants. 🙂 Amen ! Il y aura continuellement des raisons et des prétextes pour dépenser et ne pas épargner. Il y aura toujours des gens qui t'encourageront à dépenser. Malheureusement, il y aura aussi, souvent des gens qui essayeront de te faire culpabiliser parce qu'ils estiment que tu devrais donner plus, dépenser plus. 🙂 As-tu déjà rencontré des personnes qui font " leur budget" en comptant sur " tes ressources" ? Ceux qui ignorant tes priorités (ou tes problèmes), pensent que " leurs " priorités devraient être " tes " priorités ? Il faut apprendre à leur dire " NON ", à respecter " ton " budget" et accepter qu'ils puissent être déçus. Certaines personnes n'épargnent pas parce qu'elles ont peur de perdre leurs économies. Elles ont vu des proches perdre de l'argent à cause des banques en faillite, des catastrophes naturelles, la guerre, des mauvais placements, arnaques, détournements des fonds de retraite, divorce, corruption, etc. Dans certains pays les gens n'ont pas confiance aux banques et au système judiciaire (corruption, dictature). Il y a des pays dans lesquelles il y a tellement de catastrophes naturelles que les gens se disent "à quoi bon épargner ". Je peux comprendre certains d'entre eux. Mon père a perdu beaucoup d'argent (des millions) dans des mauvais investissements. Pendant longtemps, j'avais peur d'investir. Ma réponse est la suivante : Ne laisse pas les traumatismes du passé d'empêcher d'avancer. Dit à DIEU que tu veux épargner et demande-Lui de te montrer ce qui serait plus approprié pour toi dans ta situation actuelle. Si malgré tout, tu perds une partie de ton épargne, fait lui confiance pour te relever et t'aider à gagner davantage. Il l'a fait avec d'autres (pas uniquement avec les juifs), Il n'y a pas de raisons qu'Il ne le fasse pas avec toi. Au début la somme que tu épargneras te semblera petite, voire insignifiante. Qu'importe avec combien tu commences, n'arrêtes pas. Le SAINT-ESPRIT t'aidera à mieux gérer tes finances. DIEU le PÈRE amènera diverses opportunités à toi pour augmenter tes capacités et ressources. Il te faudra peut-être investir en toi avant de pouvoir investir dans des projets. Il se pourrait aussi qu'Il te demande l'inverse ou de faire les deux simultanément. DIEU multipliera ce que tu sèmes, mais si tu ne sèmes rien, que va-t-Il multiplier ? Se pourrait-il que tu sois la raison pour laquelle, tes prières, bien qu'elles soient exaucées ne sont pas encore manifestées ? Imagine un agriculteur qui reçoit des semences de 50 Kg pour semer un champ de 500 hectares. Se rendant dans son champ, il transporte ses semences dans un panier troué. Arrivé dans son champ, son panier ne contient que 5 Kg. Imagine un agriculteur s'en allant acheter des semences de ferme. Chemin faisant, ce dernier dépense une partie de cet argent pour se faire plaisir et impressionner ses amis. Il dépense tellement que finalement il ne lui reste que de quoi acheter 5 Kg de semence. Sur les 500 hectares de son champ, il ne pourra semer que sur 50 hectares. Malheureusement quand viendra la saison des récoltes, au lieu des 5 tonnes (5 000 Kg) qu'il aurait dû récolter dans son champ, il ne recevra qu'une demi-tonne (500 Kg). Qui sera responsable de sa maigre récolte DIEU ou lui ? Encore une fois, DIEU multipliera ce que tu sèmes, mais si tu ne sèmes rien, que va-t-Il multiplier ? Se pourrait-il que tu sois la raison pour laquelle, tes prières exaucées, ne sont pas encore manifestées ? Nous n'épargnons pas pour enrichir les banques. Nous épargnons pour faire face aux imprévus, traverser sereinement saisons de vaches maigres et investir. Par investir j'entends : investir en nous, dans le Royaume, dans nos descendants, prendre soin de nos ascendants, investir dans le social, dans des projets, etc. Certaines personnes n'arrivent pas à épargner parce qu'elles n'ont pas d'objectifs derrière leur épargne. Il est écrit " faute de révélation le peuple est sans frein " (Proverbes 29:18). As-tu un objectif derrière ton épargne ? Attention, je ne dis pas qu'il faut épargner à l'excès, s'abstenir de soutenir l'avancement du Royaume et ne jamais se faire plaisir. Je t'encourage à donner la dîme. Il peut arriver que DIEU te demande de puiser dans ton épargne pour faire des offrandes sacrificielles. Il n'est pas injuste pour oublier tes offrandes et ta générosité (Proverbes 3: 9-10, Hébreux 6:10, Proverbes 19:17) Il te bénira assurément. Mais, tu devras gérer sagement tes ressources. Être béni(e) n'est pas une excuse pour manquer de sagesse. Ce n'est pas un péché de voyager en jet privé, d'offrir des cadeaux à ses proches ou tout simplement se faire plaisir. Le péché, c'est " mal gérer (gaspiller) " tes ressources et voyager en jet privé quand DIEU te dit ne pas le faire. Le péché, c'est aussi de voyager en classe économique quand DIEU te demande d'acheter un jet privé. Il y a des gens que tu ne rencontreras jamais en marchant et il y a des choses que tu ne ferras jamais en voyageant en jet privé. Que le SEIGNEUR soit avec toi. Pour aller plus loin (liste non exhaustive) - Delayed Gratification, Bishop T.D. Jakes - Your Highest Calling, Dr Bill Hamon - Devenir Millionnaire à la façon de DIEU, Dr. C. Thomas Anderson - Anointed for Business, Ed Silvoso - Uncommon Opportunities [What To Do With An Opportunity], Dr. Cindy Trimm

7 conseils pour transformer ton chômage en préparation (P.3)

7 conseils pour transformer ton chômage en préparation (P.3)

Mwaramutze pionnière ! Mwiriwe celui qui parle diverses langues. Dit à la douleur qu'abandonner n'est pas une option. Dit à l'adversité qu'elle n'ébranlera pas ta foi. Dit à ton âme, que DIEU seul, est maître des temps et des circonstances. Que la foi des pionniers, le discernement des prophètes et l'audace des évangélistes soient ton partage. Épargne-toi les batailles inutiles et les discours vains. Ce que tu deviens importe plus que ce que tu traverses. Ceux qui ont besoin de ton témoignage, importent plus que ceux qui te calomnient. Ça prendra le temps qu'il faudra, mais tiens bon : Notre PÈRE est fidèle. Psaumes 1 : 1:3 (Darby) "1 Bienheureux l'homme qui ne marche pas dans le conseil des méchants, et ne se tient pas dans le chemin des pécheurs, et ne s'assied pas au siège des moqueurs, 2 qui a son plaisir en la loi de l'ÉTERNEL, et médite dans sa loi jour et nuit! 3 Et il sera comme un arbre planté près des ruisseaux d'eaux, qui rend son fruit en sa saison, et dont la feuille ne se flétrit point; et tout ce qu'il fait prospère." Je suis certaine que tu réalises quel gâchis sera cette période si tu gères mal ton temps. Ta victoire et ton prochain emploi sont des objectifs, mais la finalité c'est ta croissance. Ce que tu deviens, importe plus que ce que tu traverses. Tu dois devenir une meilleure version de toi. Tes victoires sont des jalons du grand projet qu'est ta destinée. Ton prochain emploi est un canal, un environnement, dans lequel DIEU, te permettra d'acquérir, et d'accroître, des ressources (connaissances, compétences, finances, relations). DIEU est Amour, mais Il réside dans la Vérité. Il nous aime d'un amour éternel (Jérémie 31:3), et inconditionnel (Éphésiens 2:8). Toutefois, il nous demande de méditer sa Parole (Josué 1:8; Psaumes 1:2; Jean 8:32; Colossiens 1:9; Colossiens 4:16). Nous devons recevoir l'Amour de DIEU et connaître sa Vérité. L'Amour et la Vérité ne sont pas interchangeables, ils sont indispensables. Son Amour ne peut se substituer à sa Parole. De même, sa Parole ne peut remplacer son Amour. L'Amour, est la main qui nous donne l'aliment qu'est la Parole. Un enfant peut avoir la mère la plus aimante, mais s'il n'est pas nourri, il mourra. S'il est mal nourri, il sera probablement malade. D'après l'ONU, plus de 10 000 enfants meurent chaque jour de faim et malnutrition. Ces enfants ne meurent pas parce qu'ils ne sont pas aimés. Ils meurent parce qu'ils ne sont pas nourris. Es tu nourri(e)? Combien de personnes dans ton pays décèdent chaque année suite à des erreurs médicales ou des intoxications médicamenteuses ? A quoi servirait le matériel médical si les médecins ne savent pas comment s'en servir ? Que serait un hôpital si les cardiologues prenaient la place des neurochirurgiens ou si tous les médecins étaient des généralistes ? Que serait un centre médical sans médecin, sans équipement, sans matériel, sans médicament, et sans les autres fonctions (finance, RH, logistique) ? Qui prendra soin des malades s'il n'y a ni infirmier, ni aide-soignant ? Où se formeront les médecins s'il n'y a pas de Faculté de médecine ? Combien de patients pourront-ils soigner s'ils sont en sous effectifs ? Qui soigne les médecins malades ? Qui financent les hôpitaux ? Ces questions doivent t'amener à réfléchir. Tu dois connaître ton identité, ensuite connaître ta place, te préparer à occuper ta place, occuper ta place, permettre à d'autres d'occuper leur place, et former d'autres à occuper ta place. Cette "place" n'est pas "une" place, mais des successions de places, te permettant d'occuper l'ultime place. Je reviendrai en détail sur ces points dans un prochain article. Phase 1 : Connais ton SEIGNEUR et connais-toi (lire l'article 1) 1. Développe ta communion : connais le SEIGNEUR et nourris ton esprit 2. Fais ton inventaire : Connais-toi (Vision, Mission, Compétence, dons, talents). Reconnais les différentes manières dont DIEU te parle et nourris-toi de sa Parole. Si tu ne l'as jamais fait, je t'encourage à l'aide du DISC, à identifier ton profil. Comme je l'ai écrit précédemment, "Connaître sa destinée est bien, mais marcher par l'esprit est mieux." Phase 2 : Connais tes droits et devoirs : Neutralise les malédictions et maximise les bénédictions (lire l'article 2) 3. Neutralise les malédictions 3.1 Brise les malédictions dues à ta désobéissance 3.2 Neutralise les malédictions dues aux actions des autres 4. Maximise tes bénédictions : enrichie ton profil et soignes tes vases 4.1 Capacité : Caractère + Compétences * Identifie les qualités à développer. * Met de l'ordre dans tes finances. * Acquiers une compétence complémentaire. Autant que possible soit bilingue. 4.2 Opportunité : Distance + Localisation + Temps * Challenge toi. * Commence avec ce que tu peux faire aujourd'hui et maintenant. 4.3 Désir : Motivations + Aspiration * Tu fais des choix par conviction (témoignage intérieur) et par obéissance à DIEU. * Tu cherches un emploi pour bâtir une vision et non juste pour acquérir des biens. A cette phase, tu réalises que ta destinée, cette vision ou ce projet ne s'accomplira pas sans ton engagement. DIEU peut tout, mais Il ne ferra pas tout sans toi. Le diable a été vaincu, mais il n'est pas mort. Tu dois prier en t'appuyant sur la Parole et marcher en nouveauté de vie. La foi ne se contente pas d'attendre que DIEU fasse, elle se prépare à ce que DIEU fera. Tu cherches un emploi pour bâtir une vision et non juste pour acquérir des biens. Tout en recherchant un emploi, tu acquiers une compétence, tu te formes dans un domaine (MOOC, livres, YouTube), tu fais du freelance, ou du jobbing. Tu peux aussi proposer tes services bénévolement dans une association. Dans mon article 10 conseils pour préparer un entretien d'embauche, j'ai écrit qu'une compétence est ce que tu peux faire. C'est une combinaison de tes connaissances ou savoirs (ce que tu sais), de tes expériences (ton savoir-faire) et de ton savoir-être (soft-skill). N'attends pas d'avoir de l'argent pour apprendre à investir. Renseignes toi maintenant. Quelles sont les opportunités, les conditions et les risques ( épargne rémunérée, achat boursier, crytomonaie, crowdfunding, immobilier, petit commerce, ferme agricole, fonds d'investissements, etc). Nous ne serons pas tous des entrepreneurs, mais nous pouvons tous êtres des investisseurs. Nous pouvons tous diversifier nos sources de revenus. Épargner c'est bien, investir sagement une partie de son épargne, c'est mieux. J'aime rappeler à ceux qui confondent "argent" et "l'amour de l'argent" que ce sont des hommes d'affaires et non des prédicateurs qui ont fondé la très célèbre association internationale des Gédéons. Le très connu Robert Gilmour LeTourneau (1888 –1969), était un inventeur, un mécanicien et un homme d'affaires avant d'être un Évangéliste. Phase 3 : Prends soin de toi et des autres 5. Contribue à l'expansion du royaume : Intercéder, servir, donner "Qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité." (1 Timothée 2: 4) Tu as rencontré le SEIGNEUR parce que depuis l'église primitive, des hommes et des femmes ont refusé, refusent de se taire et ne rien faire. Certains au prix de leur vie. Tu as accès à des enseignements, à des livres, à des activités dans ton église locale parce que plusieurs personnes ont choisi et choisissent de donner de leur temps, dons, talents, ressources pour que d'autres soient sauvés, nourris, guéris, et délivrés. Toi aussi, fais ton possible pour que d'autres soient sauvés. Tu peux intercéder pour ta famille, ton église, un ministère, tes ami(e)s, ta ville, l'église persécutée, une ONG, un orphelinat, une association, un serviteur ou servante de DIEU, etc. Si ce n'est pas déjà le cas sers dans une église, un ministère ou une association chrétienne. Il est peut-être temps de rejoindre un groupe d'évangélisation ou des bénévoles. DIEU m'a révélé ma destinée bien avant que j'intègre une église locale. Mais c'est en servant que plusieurs ont découvert, leur appel, leurs dons et même fait les premiers pas de leur reconversion professionnelle. Je t'encourage à donner ta dîme (Pourquoi je donne ma dîme) mais je ne te jugerai pas si tu ne le fais pas. Quoiqu'il en soit, il sera toujours bon de donner pour l'expansion du royaume, la diffusion de l'Évangile et les actes de compassion. Donne avec joie et sans regret ce que tu peux. "... Souvenons-nous de ce que le SEIGNEUR JÉSUS lui-même a dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. »" (Actes 20:35,S) Je donne prioritairement et non exclusivement à des organismes chrétiens & juifs. La loyauté n'est pas une excuse pour mépriser ce que DIEU fait ailleurs. Encore moins pour s'abstenir d'y contribuer quand Il nous le demande. Quand j'étais étudiante, j'ai perdu une très grosse d'argent. Je ne savais pas comment l'annoncer à mes parents, et je craignais qu'en demandant de l'aide à mes cousins, ils en soient informés. Alors j'ai décidé que les trois prochains mois, mon argent de poche servirait à rembourser cette somme. Au bout du premier mois, je n'avais plus rien à manger. Mes réserves étaient épuisées. Durant deux mois, DIEU m'a nourrie via les distributions alimentaires de trois associations. La première était chrétienne, la seconde musulmane, et la troisième laïque. L'un de mes frères (aujourd'hui décédé) était handicapé. Nos parents avaient les moyens de lui acheter des fauteuils, mais ce n'est pas le cas de toutes les familles. L'attachement à nos églises et communautés, ne devrait jamais nous faire oublier que DIEU aime tous les Hommes sans exception (de manière égale) et Qu'Il peut se servir de tout organisme caritatif pour faire du bien à quelqu'un. J'ai été ce "quelqu'un". Je donne à chaque fois que le SAINT-ESPRIT me demande de donner : j'obéis. C'est aussi simple que ça. 6. Accordes toi du temps et des loisirs "JÉSUS leur dit : Venez à l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu... " (Marc 6:31) "Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose sous le ciel." (Ecclésiaste 3:1, BDS) Il n'y a pas d'épanouissement dans le déséquilibre. DIEU est plus qu'un bon père, Il est le père parfait. Il nous veut pleinement épanouis. L'enseignante Joyce Meyer a coutume de dire "Enjoying Everyday Life" traduction "profitez de la vie quotidiennement". Ce n'est pas un péché d'avoir des loisirs. De temps à autre, regarde un bon film, un documentaire, un reportage, une compétition (handisport, sports, cuisine, etc). Attention, être sans emploi, n'est pas une excuse pour mal gérer son temps, répondre à toutes les invitations ou essayer n'importe quoi. Choisis des loisirs sains et édifiants. 7. Accordes du temps à ceux qui te sont chers et sépares toi des mauvaises compagnies "Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle." (1 Timothée 5:8, LS) Si tu ne passes pas du temps à ceux qui sont importants quand tu es sans emploi, tu le ferras difficilement quand tu auras un poste. Il y a des gens qui t'aiment pour ce que tu possèdes. D'autres pour ce que tu pourrais faire pour eux. Mais il y en a aussi qui t'aiment ou t'aimeront pour qui tu es simplement. Tu ignores le jour de leur départ tout comme le tiens. Ne remets pas à demain les bons moments. A défaut de pouvoir les rencontrer, tu peux faire des appels de groupe. Toutefois, n'exiges pas d'eux qu'ils soient constamment avec toi parce que tu es sans emploi et que tu ne sais pas quoi faire de ton temps. "Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs." (1 Corinthiens 15:33, NEG1979) Il est écrit "les mauvaises compagnies" et non "les mauvaises personnes". Sauf en cas de sorcellerie, d'envoûtement, ou d'influence démoniaque, une "mauvaise personne" n'a d'influence sur toi qu'à la mesure du temps et l'attention que tu lui accordes. Les mauvaises compagnies ne sont pas toujours de mauvaises personnes. Ce sont des personnes dont les attitudes, habitudes et propos peuvent t'influencer négativement. Si tu passes ton temps avec ceux qui attendent tout du gouvernement, se plaignent de tout et accusent la terre entière d'être raciste, tu n'iras pas loin. Si tu passes ton temps avec celles dont la seule ambition est de se marier, tu n'accompliras pas ta destinée. Choisis bien tes compagnies. 🙂 Tu aurais pu abandonner à la phase 1 ou te contenter de la phase 2. Mais te voici à la phase 3. Que le SEIGNEUR récompense ta persévérance et ta patience. Qu'à tes résolutions réponde le succès et que les portes de l'emploi s'ouvrent devant toi. Make everyday count! **Mwaramutze ** Mwiriwe = Bonjour ** Bon après-midi en langue Kirundi (Burindi) Pour aller plus loin : - Prenez soin de vous ! - Sermon by Joyce Meyer - Votre relation avec vous-même, Sermon by Joyce Meyer - Praying And Waiting for God's Timing, Sermon by Tony Evans - Confronting Without Offending, by Deborah smith Pegues - DIEU dirige mes affaires: biographie de R. G. LeTourneau, de Albert W. Lorimer - R. G. LeTourneau : mover of Men and Montains, de Albert W. Lorimer - Working for God: The Story of R.G. LeTourneau and the University He Founded (book), by Kathy A Peel & William C. Peel.

Norohanitra Emmanuelle cuisine malgache

Norohanitra Emmanuelle cuisine malgache

Salama témoignage de bonté. Bi wua témoignage d'audace. Quoique tu entendes, sache que le dernier mot est au SEIGNEUR. DIEU célèbre tes progrès plus que tes victoires. Ainsi, ceux qui célèbrent tes commencements font plus que ceux qui acclament tes exploits. Myriam Vanderbroucque (fondatrice de Core Succes) dit "Une marque authentique se révèle, elle ne se crée pas. Car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle." Corollaire, les personnes authentiques font des marques authentiques. Aujourd'hui je reçois la bien-aimée Ramalanjaona Norohanitra Emmanuelle. Une interview ne suffirait pas pour tout dire. Mais assurément celle-ci, nous encouragera à cultiver une valeur qui m'est très chère : la simplicité. "Car ainsi a parlé le SEIGNEUR, l'ETERNEL, le Saint d'Israël : C'est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C'est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l'avez pas voulu ! __ (Esaie 30:15, LS) ** Bonjour Emmanuelle Bonjour Simone-Christelle, ** Qui es-tu  ? Sur les réseaux sociaux je suis traiteur. Pour ma part, je suis une fille de DIEU, épouse et mère au foyer qui propose des plats cuisinés maison en livraison. Norohanitra Emmanuelle sont mes prénoms. Ramalanjaona est le nom de mon époux avec qui j'ai trois merveilleuses filles. Nous sommes malgaches et résidons en France depuis une dizaine d'années. ** J'aime la manière dont tu soulignes la différence entre tes rôles et ton identité. Comment as-tu rencontré le SEIGNEUR ? Ma tante dit que j'ai répondu à l'appel au Salut à sept ans, après la diffusion d'un film sur JÉSUS, ma maman qui faisait le message pour les enfants m’a demandé qui voulait l'accepter comme SEIGNEUR et SAUVEUR. Paraît-il j'ai levé la main. Mais je ne m'en souviens absolument pas, mais ma tante me raconte que ce jour-là j’avais un visage différent. Je suis née dans une famille semi-chrétienne (maman très dévouée à JÉSUS, papa dans le monde). Je n'avais pas une relation personnelle avec le SEIGNEUR, mais j’allais régulièrement à l’école du dimanche et du samedi pour apprendre la Parole. Et j’allais beaucoup au camp chrétien organisé par l’église. Ma mère aimait vraiment JÉSUS. Quand elle est décédée j'ai dû être en tant qu'ainée, une seconde maman pour mes petits frères. Devant eux je paraissais forte, mais au dedans de moi ça n'allait pas : tristesse, rejet, humiliation, et j'en passe. Mon père essayait de noyer son chagrin dans l'alcool. 4 ans plus tard, en 2004, je rencontre Nathalie, en séjours à Madagascar dans le cadre d'une mission chrétienne en faveur des enfants. Je partage avec elle mes soucis et toute ma tristesse, DIEU a fait d'elle la grande sœur que je n'avais jamais eue. On a prié ensemble. Je ne me souviens plus de quoi exactement à l’époque, mais il y a trois ans, elle retrouve le carnet dans lequel nos sujets de prière étaient notés. Entre autres : que je vienne en France un jour. DIEU a fait bien plus, je suis en France, dans la même ville qu’elle, et elle fut la maîtresse de ma fille ainée. Entre temps, j'ai continué à avoir un pied dans le monde et un pied dans l'église. Pas réellement ancrée en CHRIST. En 2011 mon époux quitte Madagascar pour s'installer en France. La même année mon père décède. Je me demande ce que deviendra ma vie. J'avais si longtemps étouffé le chagrin de l'enfant pour enfiler le rôle de seconde mère. J’étais triste. DIEU a fait grâce et m’a permise de rejoindre mon mari un mois après son départ ! J’ai atterri à Bordeaux que j’ai dû quitter pour venir sur Chartres. C'est en arrivant à Chartes (la ville de Nathalie) que je m'engage définitivement à le suivre. J'ai été accueillie par des personnes formidables dans cette ville. Leur église est devenue mon église ** Bénie soit-elle. Et le baptême du SAINT-ESPRIT ? C'est arrivé soudainement. Je ne l'avais pas particulièrement demandé au SAINT-ESPRIT, mais j’y aspirai depuis un bon moment, comme si pour moi, c'était le « next level ». Un matin, je me lissais les cheveux en suivant une émission sur le don du parler en langues sur la chaîne chrétienne EMCI TV. Tout à coup, j'ai ressenti au dedans de moi un besoin de parler et je me suis mise à parler en langue. Aussi simplement que je te parle. C'était le dix-sept décembre 2019. Je n'oublierai jamais cette date. ** Alléluia ! Comment t'es venue l'idée de proposer tes plats ? Je suis mère au foyer depuis notre mariage. Mon mari n'y voyait pas d'inconvénient, mais ça me dérangerait de le voir assumer seul les charges de la famille. Je commençais à développer des complexes. Je voulais travailler. Avoir de quoi faire des cadeaux, soutenir des associations tout en continuant de m'occuper de ma famille. Un jour mon mari dit "Tes plats sont délicieux, pourquoi ne les proposes-tu pas ? Le projet Fy du soleil aux papilles est née trois ans plus tard. Je me suis inscrite à une formation en création d'entreprise et j'ai commencé. **Pourquoi Fy du soleil aux papilles  ? FY est un mot malgache désignant ce qui est succulent, délicieux. "Du soleil aux papilles" en référence à l'île Madagascar, en même temps le soleil annonce la chaleur, la lumière, la vie, l’espoir, le renouveau tout ce qu’on trouve en JÉSUS. ** Comment faire pour commander tes plats ? Je reçois les commandes via ma page Facebook. Je livre dans ma ville sur un rayon de 15 a 20km. Ceux qui résident en dehors se déplacent pour recevoir leur commande. ** Tu prévois d'avoir un site internet ? Oui, mais pas dans l'immédiat. Je m'inscrirai sur des sites de livraison de plats cuisinés, mais avant tout je laisse le SEIGNEUR me conduire. Je suis reconnaissante de là où j'en suis et je sais qu'au bon moment je serai là où je devrai être. Je ne veux pas brûler les étapes. C'est une chose de cuisiner de bons plats, c'en est une autre de gérer une entreprise. ** Ton conseil pour ceux qui veulent démarrer un projet ? Croyez en DIEU et ne craignez pas de commencer petit. DIEU connait nos potentiels et sait à quel moment il faut les mettre en pratique, il suffit de se laisser faire. Durant la formation en création en d'entreprise, j'étais constamment méprisée par un formateur. Il estimait que je n'étais pas à ma place et que mon plan d'affaire (business plan) n'était pas assez ambitieux. "Une microentreprise n'est pas une réelle entreprise." disait-il. Les autres avaient de belles idées et de grands projets. J'ai trente-six ans et je suis femme au foyer depuis mon mariage. Entendre de telles paroles fait très mal. Un jour, j’ai quitté la formation suite à une énième humiliation de sa part. J'ai crié à DIEU et j'ai dénoncé son comportement au directeur de l'école. Étonnamment, je fus la première du groupe à lancer mon projet. J'ai démarré ma "mico-entrerpise" sans dette, sans publicité et sans matériel de pro. Je prie, je cuisine mes plats et DIEU amène les clients. Je prie à chaque livraison (dès fois j’oublie) que DIEU bénisse la nourriture des clients. J'achète du matériel progressivement. Mon mari s'est proposé pour m'acheter du matériel, professionnel, mais je tiens à ce que l'entreprise autofinance ses investissements. ** Que DIEU bénisse ton époux. Quel est le dernier livre que tu aies lu ? Le meilleur de tous les livres, la Bible ! ** Quelles sont les associations que tu soutiens ? Ce sont des associations chrétiennes, dont les valeurs rejoignent les miennes. Je suis secrétaire général de l'une. Au-delà des limites, l'association soutenue par mon assemblée. Elle lutte contre le mariage précoce des jeunes filles au Sénégal promises dès leur jeune âge à des hommes qui ont l’âge de leur père. L'association scolarise les filles et les accompagne pour devenir des femmes autonomes. En outre, elle aide les parents à générer des revenus pour rembourser la dot. Divine Madagascar (leur page), association intervenant auprès des mères isolées et d'enfants souffrant de rétinoblastome ou de maladies cardiaques. Elle organise et prend en charge les évacuations médicales. Compassion Madagascar (leur page), association Malgache prenant en charge les soins médicaux d'enfants de familles pauvres et qui aide beaucoup les défavorisés. Entre autres les enfants souffrant de famine dans la partie sud de Madagascar. C’est une association multitâche, là où ils peuvent aider, ils aident. Merci Emmanuelle. Merci d'avoir choisi l'authenticité et la simplicité. Tu es sans aucun doute une force tranquille. Ton témoignage nous rappelle que c'est parfois au travers de ceux qui nous entourent que DIEU répond à nos prières et que nous gagnions des batailles en continuant de faire ce que DIEU nous demande de faire. Que notre PÈRE bénisse ton couple, ta maison et ton entreprise. Que tu prospères à tous égards et soit en excellente santé tous les jours de ta vie. ** Salama = Bonjour en malgache (Madagascar) ** Bi wua = Bonjour en Mende (Sierra Leone)

Je n'avais pas les mots des adultes, mais mes prières comptaient

Je n'avais pas les mots des adultes, mais mes prières comptaient

Mè yéga pierres précieuses, Selamat pagi plants d'oliviers. Luc 18:16 (S21) " JESUS appela les enfants et dit: «Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de DIEU est pour ceux qui leur ressemblent." Je suis née et j'ai grandi au Cameroun, précisément dans la ville de Douala. Ainée et seule droitière d’une fratrie de cinq enfants, aujourd'hui quatre. Depuis toute petite, mon père aime particulièrement me désigner pour bénir le repas. Lui étant catholique et ma mère témoin de JÉHOVAH je crois, qu'au-delà d'instaurer cette habitude en moi, pour lui, c'était surtout une manière de chercher une forme de "neutralité religieuse". J'ai rarement entendu mon père prier, et ma mère la plupart du temps prie en silence (exception quand elle bénissait le repas ou nous lisait les histoires de la bible). Adolescente elle bégayait. Quand bien le bégaiement a cessé, l'habitude de prier en silence est restée. Vous comprenez que quand je devais bénir le repas, je partais pratiquement de rien. Gloire à DIEU cette habitude a été un catalyseur pour ma vie. Je devais prier à voix haute, avec mes mots d'enfants sans prendre trop de temps. Pour l'enfant que j'étais le message était clair " DIEU entend les prières des enfants". Je n'avais pas les mots des adultes mais mes prières comptaient. Si tu es parent, je t'encourage vivement à donner la Parole à tes enfants. Encourage-les à prier. Prie pour eux, prie avec eux et invite-les à prier. Chante avec eux, demande leur quelle louange ils aimeraient écouter ce matin ? Découvre quels sont leurs histoires bibliques préférées. Qu'ils se sentent libres de prier avec leurs mots. Comme je l'ai écrit dans ma précédente exhortation "Il n'y a pas de "petites prières".➡➡Il n'y a que des prières sincères, en accord avec sa volonté et faites avec foi. N'attends pas qu'ils subissent des attaques démoniaques pour leur apprendre à prier. Enfant j'ai eu de nombreuses nuits cauchemardesques. Je subissais des attaques dans mon sommeil. Je voyais des gens qui menaçaient de me tuer, de me découper en morceaux, et de les cuisiner dans une grosse marmite. J'entendais des bruits bizarres. À chaque fois que j'essayais de crier, aucun son ne sortait de ma bouche. J'étais paralysée dans mon sommeil. Je suffoquais. Dès fois quand je me réveillais j'avais tellement peur que je n'osais même pas sortir de mon lit pour frapper à la porte de mes parents. Je pleurais sans émettre le moindre son et épuisée je me rendormais. Ma mère priait avec moi avant de dormir. Elle restait une heure après que je me sois endormie. Certaines nuits, elle se levait plusieurs fois (mon père était très souvent en déplacement). Une nuit, j'ai vraiment cru que ma dernière heure était arrivée. En journée à la télé, je vu une petite fille qui priait. Elle s'adressait JÉSUS comme s'Il se tenait juste devant elle. Cette scène m'a tellement marquée, que je suis allée dans ma chambre ouvrir mon recueil d'histoires bibliques et lire toutes les histoires sur JÉSUS. Cette nuit, je me suis endormie sans rien manger. Cette même nuit a été la pire de toutes mais de toute ma pensée j'ai crié à JÉSUS. Ce n'était pas un cri audible, mais DIEU a entendu le cri de la fillette de huit ans que j'étais. Quelqu'un vêtu de blanc est apparu, a délié les cordes de l'arbre auquel on m'avait attaché, a renversé la grosse marmite et a chassé ceux qui m'oppressaient. Me regardant, la seule phrase qui m'ait dite est "reste derrière moi". Je ne pourrais pas affirmer que c'était JÉSUS, c'était peut-être un ange. Quoiqu'il en soit après cette intervention, mes nuits ont été paisibles. Le lendemain matin, je me suis réveillée chantant en langue, remplie d'une joie inexplicable. Halleluyah! Les années suivantes ma famille a connu des événements douloureux. Sans le verbaliser j'en voulais à DIEU. Je ne faisais plus des cauchemars, mais j'étais de moins en moins joyeuse. Je ne Lui faisais plus "entièrement" confiance. De toute façon comme je savais qu'Il m'écoutait, de temps à autre je L'interrogeais, je priais, je lisais ma bible et je choisissais d'obéir à la Parole quand ça m'arrangeait. J'ai arrêté de parler en langues et j'ai fini par oublier que j'avais reçu ce don. D'ailleurs je ne savais même pas que c'était le don du parler en langues. Je savais juste que je chantais dans une langue étrangère. Adulte quand j'ai définitivement accepté JÉSUS, les mots " sincérité " et " intimité" ont pris tout leur sens. Je commençais mes prières par des mots simples, je parlais comme si DIEU se tenait physiquement devant moi. Si je ressentais le besoin de pleurer et de sourire je n'étais pas gênée. Je ne pouvais pas faire semblant, etc.. Tout ça parce que dès le bas âge ont m'a fait comprendre que mes prières étaient importantes. Encore une fois, si tu es parent, je t'encourage vivement à donner la Parole et à prier avec tes enfants. Je ne suis pas encore maman, mais sans prétention, je crois que mon témoignage est suffisant pour t'encourager. Qu'importe si c'est le matin, le soir, après les cours, ou juste avant de dormir. Trouvez votre moment. De la même manière que chacun a son jour pour les tâches ménagères, que chacun ait son jour pour bénir le repas ou recommander la nuit. Bref donne leur l'opportunité de mettre en pratique ce qu'ils ont appris à l'école dimanche. On apprend à prier en priant. ** Mè yéga = Bonjour en langue Bassa (Cameroun). ** Selamat pagi = Bonjour en indonésien

Sometimes it takes a little to inspire

Sometimes it takes a little to inspire

Habari ya Asubuhi sons and daughters of the Kingdom. May you on this day receive the conviction to do what GOD asks you to do. Romans 1 : 16 (KJ) “ For I am not ashamed of the gospel of Christ: for it is the power of God unto salvation to every one that believeth; to the Jew first, and also to the Greek." A few years ago, I held a fixed-term position in a structure. In my last week, I decided to take up the challenge of praying before eating in a public place for 5 days consecutive days. Pray calmly without bothering our neighbors, but really pray. As I like calm, I chose to take my lunch breaks outside the company in a restaurant. The idea was to assume our faith and to take quality time in a public space. The first two days quite frankly I was a little embarrassed. I prayed in a rush so as not to attract attention. Like "FATHER, thank you for this meal may it be hallowed, In the name of JESUS, Amen." The second day was fine but it was not yet. From the third, I was at ease, I no longer paid attention to people's eyes. On the fifth day something wonderful happened. É I bowed my head over the meal, silently I prayed taking my time. I really took my time. I wanted to thank the HOLY SPIRIT for my last day. Since it was the last day, I was determined to " kill the shame ". When I lifted my head, an Arab family was looking at me smiling. The father took the hand of his wife and their children. He started to pray. Two young girls seated in front of me put down their sandwiches to pray too. For almost 10 minutes there was a soft silence in the room. Something was emerging in the atmosphere. No beloved, I will not pretend that the whole hall has started to pray. Obviously, people were watching us, but whatever. At the end of my meal, getting up to leave, the Arab couple on my right calls out to thank me and tell me that they are Christians. Seeing me praying gave them the courage to do the same in a restaurant. Through them, I had received a lesson for life. Very often we want to accomplish great things, do great things. We are waiting for great occasions, great moments, great challenges. However, it takes little to be an instrument of GOD and inspire others. Let's be simple. Some do not need big words or big miracles.

10 tips to prepare for a job interview

10 tips to prepare for a job interview

Me sha'shelight of the world! May the LORD keep you from all evil. Be blessed in your departures and arrivals. Proverbs 21 : 5 (AMP) “ The plans of the diligent lead surely to abundance and advantage, But everyone who acts in haste comes surely to poverty.” When looking for an internship, a student job, or a job, a job interview is inevitable. Whether by phone, face-to-face, or videoconference, good preparation will always be an advantage. Below are my ten tips on how to best prepare for a job interview. They have been beneficial to me and I have no doubts that they could be of use to you. First, let's define what a job interview is. A job interview is a time of exchange between one or more recruiters (or employers), with a candidate in order to know (or verify), if he or she, by his (her) skills and aspirations, corresponds to the profile sought for the position to be filled. Skill is what you can do. It is a combination of your knowledge or skills (what you know), your experiences (your know-how), and your interpersonal skills (soft-skill). It could be a talent (a natural gift) that you have honed (refined), or you have practiced. For some positions, interpersonal skills are the most important. Whatever your DISCI profile (Dominant, Influential, Stable, and Conscientious) is. Whether you are an extrovert or an introvert (like me), what matters is having the right attitude. Here are my 10 tips : 1. Commit yourself to the LORD " Commit your way to the Lord; Trust in Him also and He will do it " (Psalm 37:5) If the LORD is not at the beginning of your plans, He will not be at the end. Don't just ask Him for a better job. Recommend your life, your projects, your career, your finances, your choices, your day, your transportation, your interview in his hands. Ask Him wisdom, intelligence, self-control, judgment. You must pray and invoke the blood of JESUS on your journey. The devil will try to prevent this interview. If he doesn't succeed, he'll try to mess it up. May communion with the HOLY SPIRIT be your share. 2. Do not be stressed or overexcited " So, since these things cannot be denied, you ought to be quiet and stay calm and not do anything rash." (Acts 19:36) An interview is not a summons to the criminal court. You are not going to beg a recruiter. You don't have to inform the whole world of your future interview with the biggest company in the country. You might attract unnecessary jealousy and premature fights. He may be the most famous journalist in the country, but as a recruiter, he seeks competent, motivated, and reliable people. Just be you: calm and good humor. If your soul is restless, you will have a hard time concentrating on what the other person is saying, you will speak without understanding yourself, you will be insecure and you will not inspire confidence. 3. Take care of your outfit and wear the right dress code Your outfit should be neat, decent, comfortable, and appropriate for an interview. No extravagance, no excessive luxury, much less excessive makeup. Brother, no need to take out your watch at 150,000 euros for an internship interview. Sista, presenting yourself for babysitting or a position in finance, in an evening dress, adorned with diamonds, made up like a model will be against you. Parents look especially before hiring a babysitter, face (don't wear too much makeup), nails, vocal tone, and the way you dress. The bible recommends us to dress decently and not be an occasion for stumbles. A job interview is not an appointment to seduce, it is an appointment to convince. 4. Be punctual Arriving on time is a mark of organization, reliability, and respect. Very often those who are punctual for appointments manage their time well. They value planning and organization. People respect those who keep their word. If you arrive 20 minutes late, it will be difficult for you to convince your interlocutor of your ability to meet deadlines. Making your future interlocutors wait without explanations is like stealing their time. It is purposely written, "There is a time appointed for everything, a time for all activity under heaven" (Ecclesiastes 3: 1). For a face-to-face meeting, try to arrive 10 minutes in advance. For a videoconference appointment, log in 5 minutes before. In case of unexpected events, warn (call, email, SMS), do not wait to meet your recruiter to apologize and explain. You will thus demonstrate that you have a sense of responsibility. In videoconferencing, make sure you have a neutral background and good light in the room. Remember to switch off or put your phone on silent before starting the interview. 5. Work on your presentation (background, experience, motivations, aspirations ... and know your CV) Your words must be fluid and not mechanical. Train yourself to reduce your language tics and avoid stress. We all have language tics. There are those who repeat themselves, those who search for their words, those who make facial expressions, those who do not finish their sentences, etc. Pay attention to your interlocutors. A conversation is neither a monologue nor a show. Take notes. Prepare yourself for questions they're most likely to ask: "Could you introduce yourself? How do you describe yourself? What is your background? What are your motivations? Why such a career choice? What are your areas for improvement? Why do you want to quit your employer? How can your experience be beneficial for this position? What is your professional project? ... 6. Be honest and humble "The integrity of the upright is their guide, but the deceptions of the traitors cause their ruin." (Proverbs 11: 3) Don't overdo your skills. The temptation is particularly strong when you start your career: the first internship or the first job. But be honest. It is possible to enhance your potential, your profile, without lying. Being invited to an interview shows that the recruiter already has an interest in your profile. If you are selected for the job, he will appreciate your honesty, he will be forgiving of your mistakes, and will train you. Don't pretend you know everything. Being a good candidate, don't make yourself the only good candidate. A recommendation may be an advantage, but it will not work in your place. It might not be the biggest company in the country, nor the most famous, but you still applied for their job offer. Good recruiters quickly detect arrogant candidates and overrated experience. You don't know the profile of your recruiter, nor of your future colleagues, and even less of other candidates. 7. Do not médis or slander your former employers "Let no evil word come out of your mouth, but, if necessary, some good word, which will serve for edification and impart grace to those who hear it." (Ephesians 4:29). Do not médis, do not slander your previous managers. If you do, your recruiter will think naturally, you will also speak evil about him, and will miss self-control to deal with a customer. It also shows that you have trouble managing conflicts. It can be hard to hold back when you really had a bad manager, but it is possible. Refraining from gossiping about a person doesn't make them a good person but preserves you. I'm not asking you to pretend, nor to claim he (or she) was a great manager but you refrain from sinning. You can briefly tell your recruiter that you need to change and if they insist tell them that you are having difficulty collaborating with your current manager. Your "bad" manager just like you has flaws and qualities and nothing (yet) proves that you will be or act better. 8. Learn about the company and the position you are interested Find out who they are, what they do, what their values are, and where they come from. A new job isn't just new tasks and better pay. It's one corporate culture, a style of communication, and a new team. Take an interest in the job description and ask questions. You need to find out if this position really interests you and make it known. No one appreciates the feeling of being "the second choice", your potential employers even less. 9. Don't be too familiar and avoided inappropriate questions "Let your speech be always with grace, seasoned with salt, that you may know how to respond to each one." (Colossians 4: 6) What is culturally acceptable in one country or in a structure is not necessarily so elsewhere. If "address as vous" is a mark of respect for some, it's not the same everywhere. Someone said, "feel yourself at home but do not make yourself at home." Do not overstep your place as a candidate looking for a job. There are questions, we don't ask until a real job offer is made (eg salary). Just because your interlocutor is young, sympathetic, and caring, does not mean that you can afford inappropriate or intrusive questions (for example their age). You will find on the internet lists of questions to avoid, in job interviews according to the culture of your country. 10. Be cordial when you leave You might not like this exchange. You might find it long. You may not have a good interior testimony of your interlocutor. You might feel uncomfortable in their office, be hurt by a comment or an inappropriate attitude. You could realize by listening to them, that this position absolutely, does not correspond to your expectations or be disappointed with the proposed remuneration. Anyway, be cordial when you leave. Make sure to thank them for the attention and time given to your profile and bless their day. A successful interview will not necessarily lead to recruitment. The interview is not the only criterion of a recruiter, and the importance of a criterion depends on each one. An interview, whatever it is, does not define who you are. A successful interview does not make you the best (All is grace). A failed interview does not reduce your skills. Either it wasn't for you (GOD reserved better) Either it was not the right time (You lack experience, this position is not for beginners) Either you did it the wrong way (stress, arrogance, poor preparation). Learn lessons and advances. Our FATHER has "plans for peace and not for disaster" (Jeremiah 29:11) for each of his children. Your part is to prepare yourself, that of the recruiter is to choose, and that of the LORD, beyond arranging the times and circumstances, is to lead your parts. ** Me sha'she = Good morning in Bamoun language (Cameroon).