top of page

La prière de requête (P.3) : Que ton règne vienne

Dernière mise à jour : 19 mai


Ejoka homme de paix ! Tjena femme de foi ! Il y a des portes que DIEU ouvre pour que tu entres. Il y en a aussi qu'il ouvre pour que tu sortes. Quand DIEU ouvre une porte, assure-toi qu'elle reste ouverte pour ceux qui viendront après toi. Qu'on trouve en toi le courage de dire ce qui est juste et la détermination de faire ce qui est juste. Que le discernement soit ton partage. Que ton cœur soit dirigé vers son l'amour de DIEU et vers la patience de CHRIST ! (2 Thessaloniciens 3:5).



Partie 1 : DIEU est notre PÈRE et il nous aime. Nous sommes une famille et un corps dont CHRIST est la tête.

  1. Pas de prière efficace sans DIEU

  2. Voici comment vous devez prier

  3. Notre PÈRE qui est aux cieux

Partie 2 : Nous adorons DIEU seul.

4. Que ton nom soit sanctifié

5. Que ton règne vienne



9 Voici donc comment vous devez prier [proseuchomai, Strong n° 4336, grec] : Notre PÈRE qui est aux cieux ! Que ton nom [onoma, Strong n° 3686, grec] soit sanctifié;
10 que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien; 12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; 13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin [poneros, Strong n° 4190, grec]. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! (Matthieu 6: 9-13, LSG)

5. Que ton règne vienne


En effet, le royaume de DIEU, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le SAINT-ESPRIT.  (Romains 14:17,SG21).


La justice et le droit forment la base de ton trône, la bonté et la vérité sont devant toi. (Psaumes 89: 15, SG21).


Les cieux sont les cieux de l'ÉTERNEL, Mais il a donné la terre aux fils de l'homme. (Psaumes 115:16, LSG)


Nous savons que nous sommes de DIEU et que le monde entier est sous la puissance du mal. (1 Jean 5:19, SG21)


Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire et lui dit : « Je te donnerai tout cela, si tu te prosternes pour m'adorer.» (Matthieu 4:8-9, SG21)


Paul est resté deux années entières dans une maison qu'il avait louée. Il accueillait tous ceux qui venaient le voir. Il prêchait le royaume de DIEU et enseignait ce qui concerne le SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST avec une pleine assurance et sans obstacle. (Actes 28:30-31, S21)



DIEU est le créateur et le propriétaire de la terre. Dès le commencement, il a donné aux humains le libre arbitre : la liberté de le choisir et celle de le rejeter. C'est à Adam et Eve, qu'il avait confié la gouvernance de la terre (Genèse 1:26-29). Ils devaient cultiver, entretenir, développer, garder et préserver la terre. Ils devaient régner sur terre avec les valeurs du royaume dont l'amour, l'intégrité, l'équité, la paix, etc. DIEU a dit " [...] dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre." (Genèse 1:28). Adam et Eve n'avaient pas autorité sur le diable mais, ils avaient toute autorité sur tout ce qui existe sur la terre. Le diable ne peut régner là où DIEU règne. Il ne pouvait étendre le royaume des ténèbres sur terre tant qu'Adam prêtait allégeance à DIEU. En d'autres termes, tant qu'Adam était soumis et fidèle à DIEU.


Il existe en droit commercial un type de contrats appelé contrat de jouissance. C'est un contrat par lequel, une partie, propriétaire, met à disposition d'une autre, un bien lui appartenant pendant une période déterminée. L'apporteur reste propriétaire de son bien mais, il laisse à l'autre partie, la liberté de l'occuper, d'en faire usage et de bénéficier des fruits. Adam et Eve avaient en quelque sorte un contrat de jouissance sur la terre avec DIEU. En désobéissant, ils ont échangé leur droit de jouissance contre la connaissance du bien et du mal. Ils sont tombés dans le piège des demi-vérités. La connaissance du bien et du mal n'est ni le désir de faire le bien, ni le discernement du bien, encore moins la capacité de résister au mal.



L'arbre défendu n'est pas l'arbre de la connaissance du bien, mais l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Autrement dit, l'arbre de la confusion, du mélange et du mensonge. Comme nous l'avons vu il y a quelques mois, DIEU ne ment jamais. Il est Amour, Vérité et Sainteté. De même qu'un cacaotier ne peut produire des papayes, la vérité ne peut produire le mensonge. DIEU est éternellement et parfaitement Omniscient, Omniprésent, Omnipotent, Transcendant, Immuable. Il n'a pas besoin de mentir. Il crée toutes choses par sa parole. Enfin, il dit lui-même qu'il hait le mensonge. Encore une fois, DIEU ne ment jamais.


Le péché est la nature du diable. Il est menteur et il pèche dès le commencement (Jean 8:44,1 Jean 3:7). Le péché est toute pensée ou action à l'encontre de la nature de DIEU (Vérité, Amour, Sainteté), de sa personne ou de sa volonté. La nature pécheresse est l'inclinaison à pécher, désobéir à DIEU, à dire le mal et à faire le mal (à soi ou aux autres). D'une certaine façon, la nature pécheresse est un code génétique, une gangrène qui corrompt l'esprit, l'âme et le corps. Plus les hommes s'éloignent de DIEU, plus le code se transmet et plus la gangrène se propage.


Adam et Eve reçurent la nature pécheresse en mangeant le fruit défendu. En désobéissant à DIEU ils ont donné au diable le pouvoir d'influencer l'Homme, ce qui lui appartient et tout ce qui lui est soumis. (Genèse 3, Matthieu 4:9, Luc 4:7, 1 Jean 5:19, Jean 14:30). Dans tout ce qui est soumis à Adam, il y a sa descendance, et tout ce sur quoi DIEU lui avait donné autorité et droit de jouissance. C'est ainsi que le diable est devenu le prince du monde.


Il y a un temps marqué pour la fin du règne des ténèbres (Apocalypse 20). Le diable est le prince du monde jusqu'à la fin du contrat de jouissance d'Adam (1 Jean 5:19, SG21). DIEU est éternellement et parfaitement Omniscient, Omniprésent, Omnipotent, Transcendant, Immuable. Il est et sera toujours le propriétaire de la terre. Il peut à tout moment intervenir sur terre. DIEU peut tout, mais il ne ferra pas tout sans l'Homme. DIEU ne violera pas le libre arbitre qu'il a donné à l'Homme. Mais, il ne laissera pas mourir l'Homme sans lui proposer une alternative.

Un amendement est une modification à tout ou une partie d'une loi, d'un projet de loi ou d'une proposition de loi. Un avenant à un contrat est une modification, correction, clarification ou suppression d'une clause du contrat déjà signé. Par JÉSUS CHRIST, DIEU a ajouté un amendement à la loi du péché et de la mort, et un avenant au contrat de jouissance initial signé avec Adam. L'amendement est la loi de l'esprit (Romains 8:2) et l'avenant est l'autorité reçue de JÉSUS et l'onction reçue par le SAINT-ESPRIT. JÉSUS s'est donné pour la rémission des péchés de tous sans distinction et sans exception. Mais DIEU ne s'impose pas à nous. C'est à nous d'accepter sa main tendue.


Par son sacrifice, JÉSUS a obtenu la rémission de nos péchés, le salut des Hommes. Il a payé la peine du péché. (Matthieu 26:28, Colossiens 2:14-15, Éphésiens 1:7, Éphésiens 2:5, Galates 4:3-7, Tite 2:14, Romains 6:23, 1 Corinthiens 6:20, Galates 3:13, Ésaïe 44:21-22, 1 Pierre 1:18-20). Il a publiquement dépouillé les autorités et les dénominations des ténèbres. Il est ressuscité et est vivant éternellement. C'est JÉSUS et non le diable qui possède les clés de la mort et du séjour des morts (Apocalypse 1: 18). Il est la résurrection et la vie (Jean 11:25). Celui qui donne vie à ce qui était mort et qui restaure ce qui était détruit. JÉSUS a triomphé pour que nous puissions, à notre tour, triompher. C'est pourquoi il nous donne sa vie, l'autorité de son nom et sa paix (Luc 10:19-21, Mathieu 10:8, Marc 16:16-18, Jean 14:27).

Pour rappel, JÉSUS est le chemin, la Vérité, la Vie et la résurrection ( Jean 14:6, Jean 11:25). Il est aussi la justice de DIEU (Romains 3:22), le prince de paix (Ésaïe 9:5, Romains 5:1) et la joie de DIEU le PÈRE (Mathieu 3:17). Le SAINT-ESPRIT est :

  • L'autre consolateur (Jean 14:16),

  • L'esprit de vérité (Jean 14:17),

  • Envoyé par le PÈRE et JÉSUS pour rendre témoignage de JÉSUS (Jean 14:26, Jean 15:26)

  • Pour nous consoler, nous enseigner, nous rappeler les paroles de JÉSUS, nous guider, nous coacher, (Jean 14:26, Jean 16:13)

  • Pour convaincre le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement (Jean 16:8)

  • Pour glorifier JÉSUS (Jean 16: 14)

  • Pour assister l'Église, corps de CHRIST (Actes 9:31)

  • Pour guérir (Romains 8:11)

  • Pour nous rendre conscient de notre identité en tant qu'enfants de DIEU (Romains 8:16)

  • Pour nous aider dans nos faiblesses et prier à nos côtés (Romains 8:26)

  • Nous aider à manifester le caractère de CHRIST et le fruit de l'Esprit (Galates 5:22, 2 corinthiens 3:18)

  • Pour nous équiper de dons spirituels et nous apprendre à les utiliser (1 Corinthiens 12: 8-11, Actes 10:38, Actes 13:2).

  • Nous revêtir et nous apprendre à manier les armes spirituelles (Éphésiens 6:13-17)

  • Appeler avec nous le retour de CHRIST (Apocalypse 22:17).


Le SAINT-ESPRIT est en charge de : l'éducation, la préparation, l'équipement, et la croissance des saints. Il est celui qui donne du discernement et réfute les mensonges du diable. Il œuvre pour accomplissement manifeste de la volonté de DIEU sur terre, en les hommes, au travers des hommes et conjointement avec JÉSUS pour les hommes.


DIEU est PÈRE, FILS et SAINT-ESPRIT. Ils sont UN. Sanctifier le nom de DIEU, c'est sanctifier le nom du PÈRE, du FILS et du SAINT-ESPRIT. ⇒ Le PÈRE a donné au FILS son nom, qui conjointement avec le PÈRE, a donné à l'ESPRIT SAINT son nom. Le SAINT-ESPRIT est celui qui a formé un corps à la Parole (le FILS) afin qu'elle puisse siéger parmi les hommes et être le chemin par lequel ils reçoivent le Salut. C'est le SAINT-ESPRIT et non un ange qui a conçu le corps de JÉSUS-CHRIST. ⇒ Seul DIEU peut contenir DIEU et seul DIEU peut révéler DIEU.


Il n'y a pas de règne de DIEU sans le SAINT-ESPRIT. « En effet, le royaume de DIEU, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le SAINT-ESPRIT. »  (Romains 14:17,SG21). Il y a plusieurs définition de la justice :

  • Caractère de ce qui est conforme à la vérité, l'éthique et à la loi.

  • La juste appréciation, reconnaissance et respect, des droits et mérites de chacun.

  • La correction d'une inégalité ou la sanction d'une faute

  • L'ensemble de principes, de valeurs, d'institutions, de lois et pratiquent ayant pour but d'établir, de préserver, d'assurer et d'améliorer le respect des droits, la reconnaissance des mérites et de sanctionner le non respect des lois.

La paix est un état, un choix, et un don. Nous disons qu'un pays est en paix lorsqu'il n'est pas en état de guerre ou de conflit armé. La paix ne se réjouit pas de l'injustice, elle n'est pas passive face à l'injustice. La passivité ne répare pas l'injustice, elle diffère le conflit. La justice précède la paix. Mais sans l'amour et la vérité, la paix ne durera pas. La paix est donc le choix de l'amour et de la vérité se traduisant par l'abscence de conflit. Pour nous chrétiens, la paix est un don gratuit de DIEU (Philippiens 4:7, Matthieu 11:28, Jean 14:27, 2 Thessaloniciens 3:16, Esaie 26:3). La joie du SAINT-ESPRIT est un sentiment de bonheur qui ne dépend pas des circonstances.


Quand nous disons que ton règne vienne, nous sommes entrain de dire : Que l'amour, la vérité et la communion avec le SAINT-ESPRIT soient notre partage. Qu'il puisse pleinement exercer son ministère. Que nos caractères, familles, relations, institutions et gouvernements témoignent et reflètent tes valeurs. En résumé que le SAINT-ESPRIT fasse de nous des images de CHRIST.




** Ejoka = Bonjour en turkana (Kenya)

** Tjena = Salut en suédois









Des suggestions pour aller plus loin

- Thy Kingdom come, Joshua Selman

Comentarios


bottom of page