top of page

Parfois il suffit de peu pour inspirer

Dernière mise à jour : 11 févr.

Habari ya Asubuhi fils et filles du Royaume. Qu'en ce jour tu reçoives la conviction de faire ce que DIEU te demande.


Romains 1 : 16 (S)Car je suis fier de l'Evangile : c'est la puissance de DIEU par laquelle il sauve tous ceux qui croient, les Juifs d'abord et aussi les non-Juifs."


Il y a quelques années, j'ai occupé un poste à durée déterminée dans une structure. La dernière semaine, j'ai décidé de relever le challenge de prier avant de manger dans un lieu public 5 jours de suite. Prier calmement sans importuner ses voisins, mais vraiment prier. Comme j'aime le calme, j'ai choisi de prendre mes pauses déjeuner à l'extérieur de l'entreprise dans un restaurant. L'idée était d'assumer sa foi et de s'accorder un temps de qualité dans un espace public.


Les deux premiers jours très franchement j'étais un peu gênée. J'ai prié à la va-vite, histoire de pas attirer l'attention. Du style 🙂 " PÈRE, merci pour ce repas qu'il soit sanctifié, Au nom de JÉSUS, Amen." Le deuxième jour ça allait mais ce n'était pas encore ça. À partir du troisième, j'étais à l'aise, je ne faisais plus attention aux regards des gens. Le cinquième jour il s'est passé quelque chose de merveilleux.🙂 J'ai baissé ma tête devant le repas, silencieusement j'ai prié en prenant mon temps. J'ai vraiment pris mon temps. Je tenais à remercier le SAINT-ESPRIT pour mon dernier jour. Vu que c'était le dernier jour, j'avais bien l'intention de "tuer la honte".


Lorsque que j'ai levé ma tête, une famille arabe me regardait en souriant. Le père a pris la main de sa femme et de leurs enfants. Il a commencé à prier. Deux jeunes filles assises en face de moi ont déposé leur sandwich pour elles aussi, prier. Pendant près de 10 min, il y avait un doux silence dans la salle. Quelque chose se dégageait dans l'atmosphère.


Non bien-aimé(e), je ne prétendrai pas que toute la salle s'est mise à prier. Bien évidemment, des gens nous observaient, mais qu'importe. À la fin de mon repas, me levant pour partir, le couple arabe à ma droite m'interpelle pour me remercier et me dire qu'ils sont chrétiens. Me voir prier leur a donné le courage de faire pareil.


Au travers d'eux, je venais de recevoir une leçon pour la vie. Très souvent, nous voulons accomplir des exploits, faire des grandes choses. Nous attendons les grandes occasions, les grands moments, les grands challenges. Pourtant, il suffit de peu pour être un instrument de DIEU et inspirer son prochain. Soyons simples. Certains n'ont besoin ni de grandes paroles, ni de grands miracles.






0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page