Au-delà de la mélodie, sonde le message

Dernière mise à jour : 20 août 2021

Muraho sacerdoce royal, que ce jour te soit favorable.


Colossiens 3 : 16 (LS) “Que la parole de CHRIST habite parmi vous abondamment [dans toute sa richesse] ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à DIEU dans vos cœurs sous l'inspiration de la grâce.



Connaître et s'aligner à la parole n’est pas une option pour grandir spirituellement. Tout comme le corps physique a besoin d’aliments naturels pour se nourrir, notre esprit a besoin de la nourriture spirituelle qu’est la parole de DIEU. Pour nous éviter des carences nutritionnelles, il est recommandé, d’avoir une alimentation, équilibrée, variée et saine. De même nous pouvons nous éviter des carences spirituelles en nous nourrissant continuellement de la parole de CHRIST (et non la Loi). Pour notre équilibre, nous devons la recevoir entièrement dans toute sa richesse, sans rien y retrancher, ni ajouter. Car Elle est éprouvée et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de DIEU soit accompli et propre à toute bonne œuvre. (2 Timothée 3:17)





En lisant la suite du verset, je souhaite relever deux points :

- Nous devons écouter ce qui édifie, qui instruit, exhorte, encourage, en bref qui contribue à nous rendre meilleurs. A juste titre

il est écrit "Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas." (1 Corinthiens 10:23)


- Nous devons être conscients du message de nos chants, louanges, psaumes, hymnes et cantiques. On ne peut donc pas chanter à par automatisme. Même lorsqu'il s'agit de la musique dite chrétienne ou gospel. Nous devons nous assurer que le contenu est conforme à la Bible. Quand j'étais petite, j'étais mal à l'aise avec le chant "Gloire, Gloire, Gloire à l'agneau". En soit ce chant est formidable ; mais à chaque fois que j'entendais les gens le chanter, j'avais l'impression qu'ils adoraient véritablement un agneau. L'enfant que j'étais voyais des agneaux à la télé, dans des documentaires et dans des dessins animés. Je ne pouvais pas concevoir que JÉSUS, celui à qui j'ai crié soit assimilé à un animal. (confère la publication Je n'avais pas les mots) Alors j'ai changé les paroles en "Gloire, Gloire, Gloire à JÉSUS". Aujourd'hui encore il m'arrive de le faire particulière si des nouveaux convertis ou des enfants sont présents.


J'écoute beaucoup de musique instrumentale mais, là aussi je regarde à la source et aux fruits. L'artiste est-il (elle) disciple de JÉSUS ? Quel témoignage ai-je quand je l'écoute ? Est-ce que cette mélodie est juste bonne à mes oreilles ? Suis-je inspirée d'un chant nouveau dans mon cœur ? Est-ce qu'en l'écoutant je suis assaillie par des pensées impures ou charnelles ? Certaines personnes accompagnent des musiques instrumentales du monde avec des paroles chrétiennes. En ce qui me concerne je ne le recommande pas. Bien évidement, je comprends que pour les chrétiens vivant dans des territoires persécutés ce n'est pas aussi simple. A eux spécifiquement je dirais de demander au SAINT-ESPRIT la sagesse et la conviction quant à la manière de faire. Mais autant que cela dépende de notre libre arbitre, les musiques du monde sont à bannir.


Dans le monde, il est commun d'écouter et chanter des chants sans les comprendre. Une personne pourrait maudire sa propre vie sans le savoir. De par sa nature DIEU est Amour, Vérité et Saint. Ces trois traits constituent un trio inséparable. L'Amour de DIEU sera toujours en accord avec sa Vérité. Ensemble, ils produiront un fruit qui sera toujours Saint. Aucune musique mondaine, aussi engagée soit son message ou bien intentionnés soient ses compositeurs ne pourrait produire le fruit d'un chant qui glorifie le SEIGNEUR. La vérité sans DIEU n'est pas une demi-vérité, c'est une séduction ! C'est justement par une "demi-vérité" qu'Adam et Eve ont été séduits.


Maintenant, revenons sur notre verset. Si les cantiques spirituels sont bénéfiques pour notre être intérieur, alors certainement les chants du monde sont néfastes pour nous. Plus vite nous nous en débarrassons, mieux c’est. Le choix est simple. Soit nous nous nourrissons spirituellement, soit nous nous empoisonnons.

Il est écrit "car c'est auprès de toi qu'est la source de la vie, et c'est par ta lumière que nous voyons la lumière.” (Psaumes 36:10)