top of page

DIEU notre PÈRE sait de quoi nous avons besoin

Dernière mise à jour : 15 août 2023


Assalamo aleikum (سلام وعليکم) enfant de DIEU ! Ton père est maître des temps et des circonstances (Daniel 2:21). Dis à l'impatience que ton but n'est pas de commencer, mais d'achever la course. Demain appartient à DIEU. L'attention que DIEU accorde à ta préparation révèle l'attachement qu'il a pour ta destinée. Comme un père qui tient son enfant, DIEU a son cœur près du tien et ses oreilles près de ta bouche. Nous naissons avec le potentiel de champion, mais nous devenons des champions par les instructions, les entrainements et la persévérance.


Cet article fait suite au précédent article En priant, ne multiplions pas de vaines paroles.

  1. Les bons pères

  2. DIEU le père parfait

  3. La relation avant le nom

  4. L'omniscience de DIEU ne nous dispense pas de prier



7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne leur ressemblez pas; car votre PÈRE sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

(Matthieu 6: 7-8, LSG)


1. Les bons pères

Il y a plusieurs manières de définir un père :

  • Un homme ayant engendré ou adopté une ou plusieurs personnes.

  • Un homme ayant une autorité reconnue ou déléguée pour élever un ou plusieurs enfants, qu'il les ait ou non engendrés.

  • Celui qui est à l'origine d'une lignée, d'une discipline, d'une œuvre, d'un concept, d'un courant de pensée ou d'une technique.

  • Le fondateur d'un mouvement, d'une entreprise, d'une association ou d'un état.

  • Un titre honorifique donné à un homme en raison de son âge

  • Un titre honorifique donné à un homme en raison de sa contribution et de son engagement à une cause.

Les bons pères aiment, protègent, éduquent, encouragent, enseignent, inspirent, se repentent et répriment (de la bonne façon) quand il le faut. Les bons pères manifestent le fruit de l'Esprit (Galates 5:22). Ils sont des modèles d'amour et d'intégrité. Ils n'idéalisent pas, ils aiment. Ils reconnaissent leurs torts et assument leurs responsabilités quelles que soient les circonstances. Ce sont des hommes qui laissent un bon héritage aux enfants de leurs enfants. L'héritage est premièrement spirituel avant d'être matériel (Psaumes 112:5-6, Proverbes 10:7). La valeur d'un père ne se mesure pas aux biens, mais à la foi, aux valeurs, à l'éducation et au modèle transmis à ses enfants. Bien plus que des biens, Isaac a hérité d'Abraham la foi, des bénédictions et des valeurs. Attention se n'est pas une excuse pour mal gérer ses biens (Proverbes 13:22). Les bons pères font du mieux qu'ils peuvent avec ce qu'ils savent et ce qu'ils ont. Aucun homme n'est parfait. Les bons pères ne sont pas parfaits, ils sont bons.


2. DIEU le père parfait

DIEU est parfait (Mathieu 5:48, Psaumes 18:30, Deutéronome 32:4, 2 Samuel 22:31). C'est pourquoi, en tant que PÈRE, il est le père parfait. Il est éternellement Amour, Vérité et Sainteté. Il est Omniscient, Omniprésent, Omnipotent, Transcendant, Immuable. JÉSUS nous recommande de ne pas multiplier les vaines paroles et nous rappelle que ce n'est pas à force de paroles que nous serons exaucés. L'éloquence n'impressionne pas DIEU. La fausse humilité encore moins. À ce sujet, j'ai écrit la semaine dernière : En priant, ne multiplions pas de vaines paroles. Les prières n'informent pas DIEU. Il est Omniscient. Il a une vue parfaitement microscopique et macroscopique. Il sait ce qui est, ce qui a été, ce qui sera et ce qui pourrait être. DIEU nous connaît mieux que nous même. Il connaît nos besoins, challenges et batailles mieux que nous. Nous n'avons aucune raison d'être embarrassés ou effrayés de lui demander quoique ce soit. DIEU entend les cœurs et lit les pensées. Ne lui disons pas ce que nous ne pensons pas et n'ayons pas honte de lui dire ce que nous pensons.


3. La relation avant le nom

Déjà bien avant la naissance de JÉSUS, le peuple juif savait que DIEU était leur PÈRE (Ésaïe 64:8). Il existait déjà des prénoms juifs signifiant DIEU est mon Père ou DIEU est un Père. Par exemple : les prénoms Abija (Abiyyah), Eliab (Eliyab) et Abiel (Abiyel). Le prophète Malachie disait « N'avons-nous pas tous un seul père ? N'est-ce pas un seul DIEU qui nous a créés ? Pourquoi donc sommes-nous infidèles l'un envers l'autre en violant l'alliance de nos ancêtres ? » (Malachie 2:10, S21). D'ailleurs, des pharisiens ont dit à JÉSUS « Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, DIEU. » (Jean 8:41, LSG). Dans la Bible, Adam aussi est appelé fils de DIEU (Luc 3:38).


Bien qu'ils savaient que DIEU est leur père, ils n'avaient pas avec lui une relation de « Père à Fils ». JÉSUS n'a jamais dit que les noms et les titres de DIEU étaient abolis. DIEU ne cesse pas d'être ROI parce qu'il est PÈRE. L'intimité se construit au travers d'une relation et non d'une appellation. Je pense qu'il est préférable d'enseigner aux gens la Vérité en les encourageant à construire une réelle relation avec DIEU, plutôt que d'essayer de les convaincre de l'appeler « PÈRE ». Je connais des gens qui appellent DIEU « ÉLOHIM, EL SHADDAÏ, YAHVÉ, JÉHOVAH, ADONAÏ (Le CRÉATEUR, le TOUT-PUISSANT, le SEIGNEUR, l'ÉTERNEL) », parlent en langues, manifestent des dons spirituels et reflètent CHRIST (paroles, caractères, œuvres). J'en connais aussi qui appellent DIEU « PÈRE », mais n'ont aucune relation avec lui. Ne nous contentons pas d'appeler DIEU « PÈRE », faisons plus : Aimer, observer, écouter, respecter, honorer, obéir, célébrer.


Le président d'une république ne cesse pas d'être le président parce qu'il est père. Il est le père de ses enfants avant d'être le président de la république. En tant que père, il a des droits, des devoirs et des responsabilités envers ses enfants. En tant que président, il a également des droits et des devoirs envers sa nation. Les membres d'une famille peuvent se tutoyer tout en n'ayant aucune relation profonde les uns avec les autres. Il y a des langues et des cultures dans lesquelles les expressions " tonton, tata, grand-père et grand-mère", n'existent pas. À l'exception de leurs parents, les enfants appellent les adultes par leur prénom respectif. Ils ne sont pas moins respectueux des adultes et des personnes âgées qu'ailleurs. Il n'est pas mauvais d'employer des surnoms affectifs (s'ils sont appropriés), mais n'essayons pas d'ériger nos cultures en standard pour les autres.


Les noms de DIEU révèlent sa nature, son caractère, sa puissance et ses œuvres. Nul ne peut connaître DIEU, si DIEU ne se révèle à lui. Les noms de DIEU ne sont pas le fruit du hasard. Tous les noms de DIEU trouvent leur accomplissement au travers de la vie et du ministère de JÉSUS. Derrière chaque nom de DIEU se trouve une révélation et un témoignage. Abraham dit à Isaac « DIEU [ÉLOHIM, Strong n°430, Hébreu] se pourvoira » (Genèse 22:8). Mais c'est après que DIEU ait pourvu qu'il l'appela YAHVÉ - JIRÉ / JÉHOVAH - JIRÉ (Genèse 22:11-14). ⇒ « Abraham donna à cet endroit le nom de YAHVÉ-Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui : A la montagne de l'ÉTERNEL [YAHVÉ / YEHOVAH, Strong n° 3068, Hébreu] il sera pourvu. » (Genèse 22:14, S21).

Le chant Way Maker (faiseur de voies), inspiré d'Ésaïe 43:16, est un témoignage de la chantre Sinach. Il m'arrive d'appeler JÉSUS « celui qui entend mon cœur » car tant de fois, je l'ai vu intervenir alors que je n'étais pas en capacité de parler. Le nom de DIEU se rapprochant le plus de ces expériences serait « JÉHOVAH SHAMA' » (Exode 2:24, Josué 1:9, Matthieu 28:20, Psaume 34:6, Psaume 34:17). Ainsi, en disant « JÉHOVAH SHAMA' », je ne me réfère pas exclusivement aux écritures.

** « Shama' » (Strong n°8085, Hébreu), à ne pas confondre avec « Shammah » (Strong n°3074, Hébreu). ⇒ « JÉHOVAH SHAMA' » = l'ÉTERNEL entend vs « JÉHOVAH SHAMMAH » = l'ÉTERNEL est ici.

4. L'omniscience de DIEU ne nous dispense pas de prier

En être conscients de l'amour et de l'omniscience de DIEU ne nous dispense pas de prier. Celui qui nous dit « Votre PÈRE sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » (Matthieu 6:8, LSG), est aussi celui qui nous dit « Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.» (Matthieu 21:22, LSG). Nous ne sommes ni omniscients, ni omniprésents, ni omnipotents, ni transcendants, ni immuables. Seul DIEU peut combler nos besoins, mais sa volonté ne s'accomplira par sans notre engagement : Prier et obéir.





** Assalamo aleikum (سلام وعليکم) = Bonjour en ourdou (Pakistan).

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page